12 Juillet 2018

Ile Maurice: CNT - «La vie des employés est en danger... »

Prôner la sécurité dans l'exercice de leur métier. Tel est l'objectif de ces cinq sessions de travail qui ont été organisées par la police du transport en collaboration avec les employés de la Compagnie nationale de transport (CNT).

Lors de la dernière qui s'est tenue ce jeudi 12 juillet, Hoolash Lochee, le General Manager de la CNT, a soutenu que ces sessions font suite aux nombreux cas d'agression dont sont victimes les receveurs et conducteurs d'autobus. «In ariv enn stage kot la vie employé an danzé é sitiation li alarman. Nous devons impérativement travailler avec l'aide de la police», a-t-il fait ressortir.

Selon l'Assistant surintendant de police Ramsay a expliqué que des officiers sont postés dans des endroits à risques, notamment Pointe-aux-Sables, Albion, Cité Vallijee et Cite-La-Cure, entre autres.

«Le pire endroit reste Albion. Dan weekend gagn boukou ka laba kot bann dimounn ki al lamer pa rod payé ek zot fer sa bann manier la dan dernié bis», a-t-il poursuivi. Il a poursuivi en indiquant que les policiers escortent souvent les autobus pour que «bann travayer dan bis pa gagn baté».

L'Assistant surintendant de police a ajouté que malgré le manque de personnel, la police se fait un devoir de sillonner l'île pour s'assurer de la protection des employés d'autobus. «Kot pé gagn komplint nou pé alé.» Il a, dans la foulée, invité le public à faire leurs complaintes sur les numéros suivants: 5944 0320, 5944 0321, 686 5500 ou 235 1037.

Ile Maurice

Meurtre de Jenny Tossé - Jenisen Ramen a voulu consommer du raticide pour se tuer

Il a participé à une reconstitution des faits d'une heure et trente minutes ce lundi 19 novembre. Lors de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.