12 Juillet 2018

Afrique de l'Ouest: Mbour - Les acteurs de la pêche artisanale saluent la signature d'un nouvel accord de pêche entre le Sénégal et la Mauritanie

Les acteurs de la pêche artisanale, membres de différentes organisations interprofessionnelles, ont salué mercredi, la signature d'un nouvel accord de pêche entre le Sénégal et la République islamique de Mauritanie, en marge du dernier sommet de l'Union africaine (UA) et qui constitue un ouf de soulagement pour les pêcheurs sénégalais qui sont de grands voyageurs marins.

"Les acteurs de la pêche de Mbour n'ont jamais été contre les accords de pêche signés entre nos deux pays", a déclaré le secrétaire général du GIE interprofessionnel "And liggèy Téfesse", Ndiaga Cissé, par ailleurs coordonnateur régional du Conseil local de la pêche artisanale (CLPA) de Thiès.

"Je voudrais lancer un appel solennel à l'endroit de nos frères et amis pêcheurs de Saint-Louis pour leur dire que nous souhaitons qu'ils utilisent ces accords-là d'une manière rationnelle, tout en respectant la législation mauritanienne, afin d'éviter tout problèmes entre l'Etat du Sénégal et la République islamique de Mauritanie, deux pays frères", a dit Ndiaga Cissé lors d'un point de presse.

"Nous sommes très ravis par la signature de cet accord qui lie nos deux pays. C'est un heureux évènement que nous saluons, parcequ'allant dans le sens faciliter la circulation des pêcheurs, notamment nos frères de Saint-Louis qui vont maintenant pouvoir aller pêcher en Mauritanie en toute sécurité, sans être inquiétés", a magnifié Adama Sall, secrétaire général national de la Fédération nationale des groupements d'intérêt économique de pêcheurs du Sénégal (FENAGIE-PECHE).

Egalement président du quai de pêche de Mbour, M. Sall a expliqué qu'à travers leur point de presse tenu dans les locaux du quai de pêche de Mbour, ces acteurs ont voulu préciser que les déclarations faites récemment par les membres de l'Union nationale de la pêche artisanale du Sénégal (UNAPAS), une nouvelle structure créée pour prendre en charge les préoccupations des pêcheurs.

"Des déclarations malheureuses ont été faites la semaine par certaines personnes et celles-ci ont été imputées aux pêcheurs de Mbour que nous sommes. Nous jamais dénoncé cet accord, au contraire.

C'est une initiative que nous apprécions à sa juste valeur, parce que constituant une très bonne chose pour les pêcheurs qui ont l'habitude d'aller pêcher en territoire mauritanien", a déclaré Adama Sall, soulignant que les pêcheurs sénégalais sont indivisibles et défendent les mêmes intérêts.

Pour Ndiaga Cissé, réagissant aux propos d'acteurs dénonçant le programme de subvention des moteurs hors-bords qui sont remis aux pêcheurs, a expliqué que cela fait partie d'un programme du président Macky Sall qui, à la demande des pêcheurs, est en train d'être exécuté par le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, Oumar Guèye.

"Ce n'est pas l'Etat du Sénégal qui distribue ces moteurs. Tout pêcheur voulant bénéficier de ces moteurs se doit de constituer son dossier en faisant leur choix.

Ainsi, l'Etat ne fait qu'accompagner à travers une subvention d'un million de francs CFA sur chaque moteur", a précisé M. Cissé, selon qui, pour prétendre s'exprimait au nom des pêcheurs et autres acteurs de ce secteur névralgique de l'économie sénégalaise.

Mauritanie

La Commission électorale change de président

En Mauritanie, il y a du changement à la tête de la Commission électorale nationale… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.