12 Juillet 2018

Cameroun: 12 juillet 2010 - 12 juillet 2018 - Pius Njawé huit ans plus tard

Pius Njawé est décédé le lundi 12 juillet 2010 sur une autoroute de Virginie aux États-Unis, après que la voiture qu'il occupait ait été violemment emboutie par un poids lourd roulant à grande vitesse.

Pius Njawé se trouvait aux États-Unis depuis une semaine dans le cadre d'un meeting des forces de l'opposition camerounaise avec pour but l'alternance au sommet du pays en 2011.

Sa mort brutale, dont les circonstances exactes ne sauront sans doute jamais connues, aura pour conséquence, sinon de faire définitivement de Pius Njawé une icône nationale dans son propre pays, à tout le moins, de le rendre plus adulé encore par le peuple camerounais qui l'adorait.

Précurseur de la liberté d'expression au Cameroun, Pius Njawé est, avec Mongo Beti, pour reprendre Théophile Kouamouo, journaliste en Côte d'Ivoire " l'une de ces figures camerounaises de l'insoumission qui nous servent aujourd'hui de boussoles et de guides dans les dédales de nos aventures intellectuelles. Sans Pius Njawé, sans Mongo Beti, trouver la force de s'accrocher à une vérité contrariante pour beaucoup, notamment pour le cartel des puissants, aurait été bien plus difficile."(fin de citation)

Opposé à la lutte armée, la vie de Pius Njawé a été celle d'un combattant infatigable et non violent pour la liberté. Comme le souligne très justement Thierry Amougou, Pius Njawé, « faisait partie du décor national et international (...) ». Il est entré dans le cercle très fermé de ces hommes qui ont quelque chose en plus. Ces hommes qui marquent un moment de l'histoire et que, par un conditionnement inconscient, on pense qu'ils seront toujours là « (...) Pius Njawé n'a pas eu la chance, à l'instar de Nelson Mandela, de Mohammed Ali ou de Pelé, de vivre sa propre légende »

Huit ans après la disparition du fondateur de Le Messager...Il faut que ses oeuvres survivent... Pérenniser Le Messager est un devoir. Ce message s'adresse aussi bien à ceux à qui incombe la gestion du Messager aujourd'hui, mais aussi et surtout aux héritiers et ayants-droit de Pius Njawé. RIP Pius N

Cameroun

Biya reçoit M. Faki - Le pays «fidèle» à ses engagements sur les droits de l'homme

Vendredi 13, au Cameroun, le président Paul Biya recevait pour un déjeuner officiel le président de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.