12 Juillet 2018

Sénégal: Consultation hivernale dans les structures sanitaires - Cephalées et varices hantent le sommeil des patients

L'hivernage s'annonce à Dakar. Dans plusieurs régions du Sénégal, elle s'est déjà installée. Une période favorable aux maladies bactériales qui couvrent la majorité des consultations au niveau des structures de santé.

A première vue dans les structures de santé, les patients souffrent de fièvre. Leur plainte tourne autour de maux de tête. Chez l'enfant, la cause de la fièvre est souvent due à la présence de bactéries dans le corps. Un passage au niveau de certaines structures de santé confirme cette donne.

Au centre de santé des Hlm, le bureau de l'infirmier ne désemplit pas. Les patients sont venus en masse pour se faire consulter. L'infirmier préoccupé par le sort de ces derniers, nous demande d'aller voir le médecin-chef pour toute information.

Mais au niveau des patients, les maux sont presque identiques. Il s'agit, entre autres, des maux de tête, de rhume. Ces personnes souffrent toutes de céphalée. Concernant Amidou Sall, un des patients, « j'ai des maux de tête depuis quelques jours. J'ai pris du paracétamol, mais rien.

C'est comme si la maladie persiste. Je suis alors venu à l'hôpital pour me faire consulter ». Au sortir du bureau de l'infirmier, M. Sall confie : « je souffre de rhume. En plus des médicaments prescrits, je dois observer un repos de quatre jours pour espérer voir disparaitre mes maux de tête».

Un autre patient confie : « l'hivernage doit battre son plein. Ce climat ne nous arrange pas. Des fois, il fait chaud et quelques temps après, on sent une lueur de fraicheur. Comment ne pas tomber malade». Pour ledit patient, il est très difficile de se départir des maux de tête. C'est le quotidien de la majorité des populations.

Au niveau des enfants, des cris, des pleurs ornent le décor. Avec cette canicule, plusieurs d'entre eux souffrent de bactéries. Les enfants ont des varices, des boutons qui leur empêchent de dormir ou de manger. « Mon fils ne supporte pas le climat. A l'approche de l'hivernage, il présente toujours des signes d'allergie.

Il est obligé de prendre des antibiotiques pour combattre les boutons », a fait savoir Mariama Sène qui a accompagné sa fille. Au niveau du personnel sanitaire, en période hivernale, les maladies causées par des bactéries sont les plus fréquentes. Il s'agit, selon Mme Fatou Sarr, infirmière de formation, « des boutons, des varices.

Les maux de tête sont très fréquents, même si on croit, à première vue, aux symptômes du paludisme. Après dépistage, on se rend compte que c'est une autre maladie. Il s'y ajoute que les gens ne dorment pas assez, travaillent beaucoup. Ce sont des signes de fatigue qui surgissent. Avec un repos de quelques jours, on parvient à stabiliser les cas ».

Sénégal

Rencontre de Haut Niveau sur « Dividende Démographique et Autonomisation des Femmes et des Filles »

Dakar, le 7 novembre 2018 - Les données disponibles sur l’Afrique montrent que l’autonomisation des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.