12 Juillet 2018

Angola: Les candidats à l'enseignement à Luanda peuvent répéter les tests

Luanda — La ministre de l'Education, Maria Cândida Teixeira, a déclaré mercredi qu'une fois confirmées les situations anormales "graves" durant les tests d'entrée de nouveaux enseignants à Luanda, le processus sera annulé et répété.

Selon la gouvernante, qui parlait à la Télévision publique d'Angola (TPA) dans la province de Cuando Cubango, elle attend des données concrètes de Luanda pour évaluer la situation en ce qui concerne les présumées anomalies observées.

Les tests d'aptitude pour l'appel d'offres du secteur de l'éducation ont eu lieu mardi (10) à travers le pays.

Le ministère de l'Éducation (MED) dispose de 20.000 places disponibles pour répondre aux besoins du secteur.

Le MED recrutera 8.675 enseignants pour l'enseignement primaire, 6.183 pour le 1er cycle de l'enseignement secondaire, 540 bacheliers pour le 2e cycle de l'enseignement secondaire et 4.602 licenciés.

En plus des candidats formés dans les écoles de formation des enseignants aux niveaux moyen et supérieur, le MED donne la possibilité aux techniciens formés dans d'autres domaines de concourir et d'être embauchés en fonction des besoins du secteur.

Les provinces qui ont besoin du plus grand nombre d'enseignants sont Luanda (2.650), Huila (1.584), Benguela (1.376), Huambo (1.372) et Cuanza Sul (1.414).

Soixante-dix mille nouveaux enseignants est le chiffre dont le pays a besoin pour la couverture totale du secteur, ajustant ainsi le rapport enseignant / élèves aux nombres acceptables.

Angola

Plus de 140 personnes meurent des suites d'accidents de la route

Au moins 140 personnes ont été tuées et 398 autres ont été blessées, de… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.