12 Juillet 2018

Angola: Un gouvernant veut plus d'engagement des organes dans le combat au crime à Bié

Cuito — Le gouverneur de la province de Bié, Álvaro de Boavida Neto, a appelé mercredi dernier, à Cuito, les organes de Défense et Sécurité à redoubler des efforts dans le combat à la criminalité dans la province, malgrés l'insuffisance de moyens policiers qui contribuent aux actions de patrouilles et de sensibilisation de la population.

Le gouvernant a fait ces déclarations à l'Angop en réaction aux informations divulguées par le commandant de la Police Nationale à Bié, le commissaire António Vicente Gimbe, lors de la réunion sur la situation de la sécurité publique, réalisée lundi dernier à Cuito.

Le haut officier de la Police a affirmé que la corporation avait enregistré dans cette partie du pays, durant le premier semestre de l'année en cours 1.162 crimes, 206 cas en plus par rapport à la même période antérieure, ce qui a abouti à l'arrestation de 986 individus, dont 901 hommes et 85 femmes.

Le gouverneur Álvaro Boavida Neto a qualifié d'"alarmante" l'augmentation de la criminalité durant cette période avant de souligner que le "manque de sécurité et de tranquillité publique dans les communautés rurales est le résultat du mauvais comportement de la part des citoyens de mauvaise foi, auteurs de divers crimes".

D'autre part, le gouvernant a rappelé l'importance des organes de défense et sécurité malgré l'insuffisance de ressources humaines, financières et des moyens de transport, recommandant finalement de redoubler des efforts pour changer le cadre actuel.

Angola

Huíla abrite le Ièr Congrès international de l'Enseignement Primaire

Le Premier Congrès International de l'Enseignement Primaire sous le thème « Repenser l'école… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.