12 Juillet 2018

Afrique: Chine-Burkina Faso - Les deux pays relancent la coopération bilatérale

Cette séance de travail entre les deux pays a abouti à la signature de quatre échanges de notes portant sur : le traitement du tarif douanier de 0 à 97% des produits d'origine burkinabè exportés vers la Chine, le projet d'assistance technique agricole, du projet d'assistance technique aux centres de formation professionnelle et sur les projets de construction du Centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso et la réhabilitation de l'hôpital de l'amitié de Koudougou.

Tout en souhaitant la bienvenue au vice-Premier ministre chinois et à sa délégation, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a fait savoir que, leur présence sur le territoire national traduit la volonté et l'engagement du Burkina Faso et de la République populaire de Chine de renouer les relations d'amitié et de coopération à «la grande satisfaction de leur peuple». «A la régie avec la célèbre épopée des temps royaux, nos deux peuples célèbrent le rétablissement de lien d'amitié fondé sur de solides valeurs» dit Paul Kaba Thiéba.

Pour le chef du gouvernement, les deux peuples partagent des valeurs communes tirées de l'histoire et de la culture. Ces valeurs, aux dires de Paul Kaba Thiéba, reposent sur une conception de l'ordre sociale basée sur l'harmonie et la discipline. Sur le plan diplomatique, il souligne que ces valeurs s'expriment par l'attachement commun à la paix. Pour lui, cette volonté conjuguée à l'engagement du chef de l'Etat burkinabè, permettra un «développement durable et harmonieux des deux pays pour le bien-être et le bonheur des populations».

A son tour, le vice-Premier ministre chinois, Hu Chunhua a remercié Paul Kaba Thiéba pour l'accueil qui leur a été réservé. Pour lui, c'est grâce à l'impulsion des deux chefs d'Etat que la Chine et le Burkina Faso ont rétablis leurs relations le 26 mai dernier. La partie chinoise a tenu donc à saluer la «décision stratégique» prise par le président Kaboré et le gouvernement burkinabè de reconnaitre le principe d'une seule Chine et de rétablir avec elle les relations diplomatiques cela, malgré toutes les pressions.

Hu Chunhua reste convaincu que grâce aux efforts conjoints de part et d'autre, les relations sino-burkinabè connaitront «certainement un développement solide régulier et durable au grand bonheur des deux peuples et que ces relations auront un avenir radieux».

Le Premier ministre a par ailleurs, annoncé l'ouverture prochaine de l'ambassade du Burkina Faso à Pékin après celle de la république populaire de Chine à Ouagadougou.

.

Burkina Faso

Au lendemain d'une attaque, la ville de Djibo reprend son souffle

Au Burkina Faso, au lendemain de l'attaque contre la brigade de gendarmerie de la ville de Djibo, dans la province du… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.