12 Juillet 2018

Ile Maurice: Professional Seafarers Union - «Le nombre de marins est en baisse... »

La lenteur administrative, le manque de volonté pour la formation des marins de la Mauritius Maritime Training Academy (MMTA) et l'arrivée des nouvelles écoles navales... Ce sont là autant d'inquiétudes auxquelles fait face la Professionnal Seafarers Union (PSU). Lors d'une conférence de presse ce jeudi 12 juillet, au siège de la General Workers Federation, à Grande-Rivière, le syndicat a fait état de ses revendications.

Cader Battun, le président de la PSU, déplore le fait que l'accent est surtout mis sur les formations qui permettront aux candidats de travailler à bord des bateaux de croisière. «Le nombre de marin diminue faute de sensibilisation et de formation. La plupart des candidats souhaitent travailler à bord des bateaux de croisière. Cela, alors que le nombre de marins est en baisse. Il faut relancer la MMTA», explique-t-il. De poursuivre qu'il y a actuellement moins de 200 marins. «La MMTA aurait pu être une école navale qui forme les jeunes pour entreprendre divers métiers.»

Autre grief du syndicat : les écoles navales privées dont celle de Mauritius Shipping n'ont pas le même statut que celle de la MMTA. Et pour être recruté, il faut impérativement passer par une formation au sein de la MMTA. Une formation qui conduira à l'obtention d'un Homeland Seabook. Document primordial pour ceux qui veulent travailler en mer. La PSU a envoyé une lettre au Premier ministre, Pravind Jugnauth, en ce sens.

Ile Maurice

À Olivia - Il vole une moto, un récidiviste arrêté

Il était recherché. Ajay Sajeewon, un récidiviste qui habite Bel-Air a été… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.