13 Juillet 2018

Tunisie: «La crise au sein du parti est un nuage passager»

Il est à rappeler qu'en plus de la réunion de l'instance politique « dissoute », d'après Mongi Harbaoui, présidée par Sofien Toubel et organisée le 11 juillet 2018, une autre réunion a eu lieu le même jour au palais de Carthage.

Cinq autres membres du parti Nida Tounès, à savoir Mongi Harbaoui, Ridha Charfeddine, Lamia Mlayah, Chaker Ayadi et Lotfi Nébli, ont été reçus par le président de la République, Béji Caïd Essebsi. Selon Harbaoui, l'objet de cette rencontre n'avait rien à voir avec la crise nidaiste, mais concernait les conflits qui secouent le bloc parlementaire de Nida. « Nous avons évoqué les conflits propres au bloc parlementaire nidaiste, car il représente notre unique vis-à-vis et c'est à lui seul que revient le droit de décider ».

Interrogé sur le sort du parti Nida, Mongi Harbaoui a réaffirmé que cette crise n'est pas déterminante et que les fractures seront très vite cicatrisées. Ce qui contredit le communiqué publié par le parti Nida Tounès, mercredi 11 juillet, et signé par le directeur exécutif, Hafedh Caïd Essebsi, dénonçant une tentative de complot contre le parti promettant des mesures disciplinaires contre les dissidents qui ont participé à cette tentative de « renversement ».

Tunisie

Projet d'utilisation de drones dans le développement agricoles

La Banque africaine de développement (BAD) lancera, jeudi 26 juillet 2018 à Tunis, un projet pilote… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.