13 Juillet 2018

Guinée: Les vertus des versets du coran [Par Amadou Lelouma Camara]

« LA SOURATE, LA FAMILLE D'IMRAN »

Paroles du Seigneur et Créateur de l'univers, transmises au Prophète Mohamed, par l'intermédiaire de l'Archange Gabriel, le Coran est le plus grand livre céleste, de ses compositions parfaites de toutes choses ou événements de l'existence, de ses sourates et versets sacrés, aux bienfaits multiples.

L'esprit qui a découvert les vérités et les choses cachées de l'univers, a découvert aussi le Coran, qu'un livre ne pouvant aucunement venir d'un être humain, mais du Propriétaire des terres et des cieux, Allah le Seigneur de l'univers.

Au naturel, Dieu n'a pas conçu ce Livre pour but d'en faire uniquement tout secret pour l'être humain, que sa mission a été de briser Satan dans ses multiples d'armes d'égarement, et que, en fin, imposer la divinité unique sur la terre des humains et démons : donc telle s'avère être la principale mission du Prophète Mohamed. Mais, les paroles d'Allah étant sacrées, c'est ce qui fait que, moi, et tant d'autres êtres humains, avons cherché à en faire découvrir des secrets cachés.

A savoir, certains versets demeurent si importants, qu'en implorant le secours d'Allah et longuement, l'on sera sauvé de l'enfer et que l'on aura cheminé sur le Droit chemin. Cette sourate 3 du Coran demeure toutefois si importante, en le lisant dans son intégralité, l'on en obtiendra des bienfaits importants : Allah nous accordera une famille ou une descendance, nous éloignera du sentier du Satan, nous éloignera des embûches de l'existence terrestre, nous rapprochera des prophètes.

Pour sauver la réligion, ou encore préserver sa foi et sa croyance, faut-il lire chaque fois cette sourate. L'on peut le lire tout répétant plusieurs fois les versets qui conviennent : Croyez en Allah, le Seigneur de l'univers.

LA SOURATE D'IMRAM :

LE VERSET 1 et 2 : certifient l'unicité de la divinité de Dieu, le Seul Créateur et Seigneur de l'univers et ses constituants. Réciter ce verset, consiste à s'en procurer des résultats indiqués. Et certainement, Dieu est au dessus de tout ce qu'iL a crée. Ainsi, pour neutraliser les effets du Satan et leurs alliés, afin de réussir des deux mondes, Allah servira d'assistance, et ce, selon le destin, la justice et la verité. Ainsi, pour imposer la divinité de Dieu, et faire échouer toutes les autres divinités, ou d'autres adorations, ce verset s'avère possible, surtout dans un endroit où Dieu n'existe pas.

Ce verset s'avère efficace pour se sauver de la mort, lorsque l'on veut entreprendre un voyage, au detriment des emprises sataniques, dans la justice et dans la verité. Comme indiqué, il assure la longévité et la vie. Lui, comme Ayatoul Koursiyou, le verset 255, les réciter souvent, nous donne victoire sur les dangers et les mauvais sorts venant du Satan, les restreint, les neutralise, dans un voyage, dans une entreprise ou dans un travail.

LE VERSET 3 : celui qui veut justifier Mohamed, comme messager D'Allah, et le Coran comme livre céleste, n'a récité ce verset ; il n'en sera pas déchu.

LE VERSET 4 : il s'avère efficace que ce verset sanctionne ceux qui ne croient pas aux différentes revelations de Dieu, pardessus tout les revelations coraniques. IL les punit, les déroutes efficacement dans leurs consciences.

LE VERSET 5 : il contient des vertus sublimes de dévoilement des choses cachées dans l'univers. C'est lui qui veut connaître les ennemis des revelations, des traitres religieux, ou des trahisons, n'a qu'à réciter ce verset, et en implorer Dieu. CE verset récité dépiste les voleurs cachés, les choses cachées ou les coupables ou les criminels cachés sur cette terre.

LE VERSET 6 : lit, ce verset, pour une femme, avant ou après l'état de famille, pour vu de se prémunir des formations mal souhaitées dans son matrice, donne toute assurance et protection. Ce verset bien appliqué, peut, par la grâce de Dieu, choisir la naissance souhaitée. Faut-il l'appliquer sur le ventre ou sur quelque chose comestible ou encore le réciter comme ça, avec la sourate 112 : 3 fois ou 7fois ce verset plus 3fois ou 7fois la sourate ikhlaç, avec des intentions affichées. Pour avoir des enfants puées, réciter la Fatiha, la sourate 112, ce verset 6.

LE VERSET 7 : il peut procurer par la grâce d'Allah, la facilité de compréhension des interprétations des versets du Coran.

LE VERSET 8 ET 9 : lire ou réciter ces deux versets, étant un croyant, lui renforce dans sa foi et dans sa croyance, et lui faire prémunir des égarements ou des emprises sataniques, dans sa religion.

LE VERSET 1O : il est l'ennemi des gens qui ne croient pas, ce verset, pardessus tout les nihilistes et les déistes, les mécréants, les adorateurs de statuts et des idoles. De ce fait, carton rouge aux êtres humains qui ne croient pas en Dieu ou aux Différentes révelations divines. Réciter contre eux à chaque fois, les attire sans doute les punitions d'Allah dans ici bas et dans l'au de là. Faut-il chercher à croire et aimer Dieu, sinon ce verset, te sera la plus grande visa pour l'enfer. Donc stop aux animismes, aux adorations des idoles ou à l'association.

LE VERSET 10 et 11 : ces deux versets récités contre les non croyants, ou les gens qui ne cherchent à s'opposer qu'à Allah ou à empêcher la vérité de se manifester, leur coutera tout mauvais sort. Que les peuples animistes cherchent à croire ou à cheminer sur la trace des prophètes. C'est l'invocation des grands croyants.

LE VERSET 12 : voici un visa ou une malédiction aux gens qui ne croient pas ; que s'ils ne s'en repentent pas, ou ne cherchent pas à marcher sur le chemin de Dieu, les coûtera tout enfer.

LE VERSET 13 : faut-il réciter ce verset lorsque deux groupes, l'un croyant et l'autre mécréant s'affrontent, se confrontent en guerres, ou en d'autres types de manifestations, la grâce ou l'aide d'Allah se produira certainement. Faut-il y appliquer avant la rencontre et en être courageux et endurants.

LE VERSET 14 : ce verset pour les gens d'aujourd'hui, les favorisa à bénéficier des femmes, des enfants, ... Faut-il en faire toutes invocations dans le but de toutes obtentions, 7fois, 20fois, ainsi de suite.

LE VERSET 15 : un croyant, qui ne quitte pas les maisons de culte, qui marche surtout sur le chemin de Dieu, doit-il appliquer ce verset chaque fois : s'il plait à Dieu, il entrera au paradis. Si l'on est pécheur, l'on peut aussi bien le réciter, mais en cherchant à se repentir.

LE VERSET 15 et 16 : sont les invocations des croyants qui souhaitent réussir le paradis, tout en se voyant exempté des péchés et protégé du feu infernal.

LE VERSET 18 : ce verset détruit les autres divinités animistes ou les fausses croyances, par la puissance et la sagesse du Seigneur de l'univers. Réciter contre, neutralise et annihile sur terre. Ce verset plus Fatiha, plus sourate 112 s'avère autant efficace.

LE VERSET 19 et 20 : constitue tout permis pour toute pratique islamique, que, quelque soit les mauvaises emprises, la verité se manifestera tant soit peu ; ils sont plus efficaces auprès des gens de livre en les récitant. Ce sont des invocations de ceux qui embrassent l'islam ou qui viennent d'y adhérer, ils seront bien guidés.

LE VERSET 21 : il s'avère autant effervescent de le réciter contre les criminels ou les terroristes injustes qui se manifestent ainsi, pardessus tout qui tuent les croyants ou gens de biens et de justices ; car Allah les punira sans doute.

LE VERSET 22 : Il rend leurs œuvres vains et bruleront dans l'enfer sans que leurs repentirs ou pardons ne soient acceptés, les gens qui tuent les hommes de biens et d'innocences. C'est une malédiction pour eux, réciter cela contre eux.

LE VERSET 25 : il contient des vertus faisant surgir le jour de la grande rencontre, le jour du jugement dernier. Certainement, tout le monde y sera jugé justement, à travers son compte. Le réciter, pour soi ou pour un prochain, donne assurance à sa sortie en ce jour dernier.

LE VERSET 26 : Le réciter consiste à avoir du Seigneur de l'univers tout bien de ce bas monde, par sa grâce et son miséricorde. Faut-il y appliquer plusieurs jours ; combinés, le verset 26 ET 27 donnent des mêmes résultats.

LE VERSET 28 : ce verset témoigne que les croyants ne doivent point se lier aux infidèles, sinon par motif de protection. Quiconque agit ainsi, autrement, un croyant qui se lie aux infidèles, doit-il réciter ou appliquer ce verset chaque fois.

LE VERSET 29 : c'est un véritable secret pour connaître ce que le prochain garde dans son poitrine ou cœur. Faut-il seulement réciter avec l'intention de connaitre son prochain, Dieu lui fera parler inchallah. Pour connaître les choses ou les vérités cachées, faut-il réciter ce verset.

LE VERSET 30 : pour se faire éviter des mauvais sorts du jugement dernier, faut-il appliquer ce verset, tout en cherchant ou invoquant le secours ou l'aide d'Allah ; inchallah, Allah ne nous laissera aventurer sur cette terre, si seulement on le voudra.

LE VERSET 31 : tout religieux s'appliquant sur ce verset, avec l'intention d'en bénéficier l'amour d'Allah et le pardon des péchés, en aura tout résultat, s'il le veut. C'est Allah qui l'a dit, donc faut-il réciter ce verset tout être humain.

LE VERSET 32 : réciter contre les infidèles, les déserteurs de la religion, qui s'éloignent, ceux qui ne croient pas aux révelations coraniques.

LE VERSET 33 : réciter ce verset consiste à accorder de plus de supériorité aux familles d'Abraham et d'Imram sur cette terre.

LE VERSET 37 : pour gagner sa subsistance ou sa nourriture, une croyante ou un croyant peut-il réciter ce verset chaque fois : inchallah Allah lui fournira des fruits ou des nourritures.

LE VERSET 38 et 39 : les réciter comme invocation, pour un homme croyant, sans descendance, Dieu pourra si bien lui en exaucer.

LE VERSET 40 : bien réciter et bien utiliser peut efficacement guérir la stérilité, surtout d'une femme croyante, surtout qui n'a plus d'espoir de fécondité. Fatiha plus ce verset plus le verset 117 de la sourate 2 ne s'avère efficace pour telle fin.

LE VERSET 42 : les femmes des mondes s'inclinent devant ce verset pour Marie, mère de Jésus, comme la première femme de la race humaine.

LE VERSET 45 : ce verset confirme que Jésus est l'un des grands alliés d'Allah, qu'il fut si bien un sauveur à ces temps d'Israël. Réciter ce verset pour Jésus lui rend inextinguible dans sa lumière divine qu'il facilitera sa venue sur cette terre.

LE VERSET 47 : pour une femme qui voudra avoir un enfant sans espoir, est-il toute véritable invocation. Faut-il en invoquer Allah, qui lui renforcera le mari, lui soignera ou lui encouragera. Pour être épousée étant une croyante, et après, en avoir un enfant ou des enfants de son mari, est-il efficace d'utiliser ce verset, ou le lire comme invocation 3fois ou 7fois, ou 100fois ainsi de suite.

LE VERSET 48 : ce verset permet, si Dieu le veut , d'enseigner ou de faire connaître ces livres pour tout croyant.

LE VERSET 49 : permet de lier le Prophète Jésus aux enfants d'Israël, avec l'obtention de toute foi en Lui comme messagers de Dieu.

LES VERSETS 49, 50 et 51 : réciter ensemble permet de faire accomplir les messages et les approchements à ce grand Prophète de l'histoire.

LE VERSET 52 : permet de renforcer les liens à jésus, quant à la soumission à ses vraies causes, dans son évangile et dans ses veritable compagnies.

LE VERSET 54 : pour se prémunir des complots, étant un serviteur de Dieu, surtout dans ses exercices religieux, ce verset est la bienvenue : le réciter étant un croyant permet consister à se prémunir des meurtres ou des trahisions dans les causes ou activités théologales au détriment du Satan.

LE VERSET 55 : confirme que Jésus à été bel et bien élevé vers Dieu sans être tuer. Le réciter donne ainsi gain de cause.

LEVERSET 56 : c'est une ténèbres contre ceux qui n'ont pas cru en Jésus quant aux différentes verités témoigner lors de ses différents messages et prophétie.

LE VERSET 57 : c'est une lumière pour ceux qui ont cru et font de bonnes œuvres. Ce verset est une garanti pour les vrais partisans de Jésus pour leurs réussites religieuses des deux mondes.

LE VERSET 59 : le réciter sert pour tout appui pour cerner que Jésus n'est pas Fils de Dieu, mais engendré des mêmes mystères de la création d'Adam.

LE VERSET 60 : pour avoir tout gain de cause dans sa foi religieuse, au détriment des infidèles, ce verset peut être si bien récité. Pour défendre Dieu, faut-il en faire usage, car c'est Lui la vérité.

LE VERSET 62 : pour toute raison ou gain de cause quant aux visages vrais de ce grand Prophète d'Allah, Jésus Fils de Marie, faut-il réciter et demander le jugement et le témoignage de Dieu. Ce verset annihile les mauvais jugements sur Jésus Christ.

LES VERSETS 64, 65, 66 et 67 : ces versets tranchent les différences, ramènent les gens du livre à la raison, les rapprochent à la verité, et confère une unique paternité ou liaison directe à Abraham. Le verset 67 permet confirme qu'Abraham demeure père de toutes les croyances.

LE VERSET 68 : ce verset enlève toute liaison infondée à Abraham ; donc il retire de la maison D'Abraham, ceux qui ne cheminent pas sur la verité abrahamique.

LE VERSET 69 : c'est un mur contre les gens du livre, avec leurs menaces d'égarements.

LE VERSET 70 et 71 : Les réciter consiste à avoir tout gain de cause, tout jugement favorable à la part d'Allah, pour l'authenticité du Coran et de ces grands versets, surtout faces à ces gens de livre.

LES VERSETS 73 et 74 : les réciter pour la religion du Mohamed, et en avoir tous miséricordes de la main du Seigneur de l'univers. Auprès des gens du livre, ces versets portent toutes faveurs de la part d'Allah surtout quant à la réussite religieuse. L'on peut réciter bien seul le verset 74 pour recevoir de Dieu ses faveurs et ses soutiens dans la protection de sa foi et de sa croyance.

LE VERSET 76 : c'est l'invocation de celui rend effectivement ce que l'on a confié, ou s'acquitte justement à ses devoirs religieux ; accorde ou renforce ainsi l'amour d'Allah pour les pieux et les justes.

LE VERSET 77 : c'est une malédiction pour ceux qui ne tiennent à leur engagement, surtout ne craignent pas Allah dans l'acquittement de leurs devoirs religieux.IL sanctionne les faux religieux.

LES VERSETS 83 ET 84 : les réciter, repoussent les fausses croyances, et y installent la religion de la justice et de la vérité. Sera en sécurité dans les endroits animistes pour ses pratiques religieuses, celui qui les récite.

LE VERSET 85 : ce verset réciter contre les animistes ou les faux musulmans ou les infidèles, leur donne garanti pour l'enfer.

LE VERSET 86 : réciter contre les renégats ou ceux qui ont trahi la réligion d'Allah, sont devenus mécréants ou perdus la foi, leur confère tout égarement à la part de Dieu ; Il ne leur sauvera aucunement. Le réciter avec les versets suivant 87 et 88, leur attribue fatalement la réussite de l'enfer de l'au de là.

LE VERSET 89 : c'est l'invocation de ceux qui, après ces déroutes, veulent s'en repentir ou en obtenir tous pardons et miséricordes d'Allah.

LE VERSET 90 ; c'est une malédiction pour ceux qui ont perdus carrément la foi et la croyance, et en sont devenus ennemis d'Allah, des croyants et de la religion ; car Dieu ne leur en pardonnera jamais. Le réciter avec le verset 91, renforce la malédiction de Dieu. Le verset 91 c'est un visa pour un être humain qui meurt mécréant à l'entrée dans l'enfer, et ce même si l'on fait des multitudes de sacrifices et de prières pour eux.

LE VERSET 92 : il sert à dépister les vrais croyants, qui font de largesses, et surtout à découvrir les pieux.

LE VERSET 95 : pour appeler les êtres humains à la religion d'Allah ou d'Abraham, surtout les autres religions, en invoquer s'avère efficace. Le réciter là où la religion de Mohamed s'avère moins inexistant, surtout au détriment des fausses croyances ou des associateurs, la verité s'y manifestera tôt ou tard.

LE VERSET 96 : tout croyant qui récite ce verset autant de fois avant d'aller à la Mecque ou résidant à la Mecque, en obtiendra lors de son séjour bénédiction et bonne mission. Et, pour rendre autant sacré la Mecque dans ses autorités religieuses sublimes et divines, doit-il en réciter 7fois ou 100fois, ou autre nombre favorable, à chaque fois.

LE VERSET 97 : c'est une sanction pour les capables qui ne s'acquittent pas à leur devoir d'aller à la Mecque. Réciter ce verset avant d'entrer dans la maison sacrée, le pèlerin en demeurera dans tout sublime protection d'Allah. On peut le lire aussi. Pour quelqu'un qui Veut aller à la Mecque, peut s'en faire toute invocation.

LES VERSETS 98, 99 et 100 : pour sauver la vérité de la religion, sa foi et sa croyance contre l'emprise des gens du livre, faut-il les réciter.

LES VERSETS 101 : réciter, s'avère susceptible de bénéficier d'Allah toutes orientations sur le droit chemin. C'est l'invocation de ceux qui agissent dans le sentier d'Allah.

LEVERSET 102 : susceptible de conférer aux croyants toutes craintes d'Allah.

LE VERSET 103 : réciter ce verset apporte des bienfaits aux croyants, les réconcilie s'ils sont divisés, et active entre eux la fraternité.

LE VERSET 104 : pour avoir toute descendance innocente et religieux, pour conférer toute longévité à la réligion ou aux lois religieuses sur les êtres humains non mécréants, ce verset en demeure autant propice.

LES VERSETS 106 et 107 : réciter ces deux versets et en invoquer Dieu, Allah fera venir certainement le jugement dernier : tout sera toute réalité. Tout croyant peut-il s'en attribuer la grâce d'Allah pour ainsi figurer parmi ceux dont leurs visages s'éclaireront le jour du jugement dernier.

LE VERSET 108 : le réciter consister à neutraliser les fausses croyances ou religions, à ne trôner que la religion d'Allah. IL enlève la méfiance, le doute sur ces messages et lui confère toute existence innocente. L'on peut commencer à réciter ce verset 108 avant de continuer sur les autres versets précités. Pour avoir tout gain de cause quant à la justification des messages révélés, surtout quant aux indications du jugement dernier, ce verset s'avère efficace.

LE VERSET 109 : pour celui qui veut disposer des miséricordes de Dieu pour l'obtention des biens de ces deux mondes, doit-il en réciter.

LE VERSET 110 : c'est la meilleur invocation pour la communauté musulmane ou de Mohamed pour justifier son statut provenant du Seigneur de l'univers. Est une possibilité de se sembler aux hommes de foi figurant parmi les gens du livre.

LE VERSET 111 : réciter ou appliquer, permet de se prémunir du mal apporté des gens du livre, les Fils de Jacob. Permet de les mettre hors d'état de nuire.

LE VERSET 112 : ce sont des ténèbres pour les gens du livre. Réciter justement, donne des résultats favorables.

LES VERSETS 113 et 114 : réciter ces versets parmi les fils de Jacob, s'avère efficace de bénéficier des bienveillances ou des unions de ceux parmi eux innocents. Du moins, Dieu n'en associera jamais aux contraires.

LE VERSET 115 : pour bénir les pieux ou les croyants parmi les Fils de Jacob, ce verset s'en avère propice.

LE VERSET 116 : c'est une malédiction contre les Fils de Jacob qui ne croient pas, donc les infidèles ou les associateurs. C'est un calvaire pour ceux-ci. Réciter justement, sinon le contraire se produira ; combiné avec le verset suivant 117, suscite les mêmes résultats.

LE VERSET 118 : le réciter permet de s'attentionner ou de se prémunir contre eux en les dépistant. Découvre leurs embûches et ce qu'ils gardent dans leurs cœurs et bouches ; avec le verset 119, ou réciter séparément, donne les mêmes résultats. Dieu n'enlèvera jamais leurs colères.

LE VERSET 120 : permet de se prémunir de leurs manques de générosités pour les croyants endurants, de leurs maux et embûches. Réciter en vue de connaître ceux qu'ils font, leurs embûches ou autres.

LE VERSET 122 : récité ce verset consiste à obtenir de Dieu l'aide quant aux luttes justes pour la cause de Dieu ; envoie le secours, la motivation et la conquête.

LES VERSETS 124, 125 et 126 : pour les guerres contre les infidèles ou les ennemis de la justice et de la vérité divine, les mécréants ou les animistes injustes, réciter chacun de ces versets ou les réciter ensemble, apporte la victoire par la grâce du Seigneur de l'univers. Surtout le verset 126 : le travailler avant toutes guerres contre les mécréants, comme ceux du Badr, confère des victoires fatales par l'assistance sublime du Seigneur de l'univers.

LES VERSETS 126 et 127 : doivent être combinés surtout pour en obtenir des résultats sublimes. Mais, ne doit en réciter, que les croyants qui œuvrent pour la cause de Dieu.

LE VERSET 129 : réciter ce verset étant un mécréant, ou un infidèle ou un pécheur se repentant, en tout endroit de la terre, s'avère susceptible d'en bénéficier de tout pardon d'Allah, le Pardonner.

LES VERSETS 130 et 131 et 132 : lire ces versets pour s'en prémunir de l'usure et en avoir la crainte d'Allah pour l'éviction de l'enfer et son grand feu mystérieux, s'avère efficace pour tout bon résultat.

LES VERSETS 133 et 134 : ce sont les invocations des personnes qui se présentent ainsi, comme les pieux ou les bienfaisants, lesquels cherchent souvent le pardon D'Allah : ils s'attirent l'amour du Seigneur de l'univers.

LES VERSETS 135 et 136 : Allah est vraiment généreux et n'a pas crée l'enfer par méchanceté et sadisme. Voila ces deux versets appliqués peuvent valoir le pardon d'Allah et accordent le paradis. A condition, faut-il faire des actions du bien et s'éloigner désormais les pratiques sataniques causées surtout par la main. Mais, attention, on avait dit que certains péchés, même si Dieu les pardonne, s'effaceront aussi comme de la manière ils ont été engendrées.

LE VERSET 137 : pour pouvoir situer les traces des châtiments de Dieu sur les mécréants du monde passé, que l'on applique ce verset et qu'on parcourir les endroits de la terre.

LE VERSET 138 : pour prémunir de ces châtiments d'Allah, surtout les pieux, faut-il lire ou appliquer ce verset. On peut le réciter avant tout, avant de commencer à réciter les versets précités.

LE VERSET 139 : lire ou réciter ce verset par un croyant, justifie sa supériorité ou son approchement à Allah ; il sera toujours au dessus des infidèles, et ce, même si devant les provocations. En demander l'assistance d'Allah.

LE VERSET 140 : c'est l'invocation des croyants lorsque victimes des échecs ou des mauvais sorts devant les infidèles, les ennemis surtout à l'issu des batailles; et fatalement, ces derniers seront aussi victimes et efficacement des mêmes sorts ; le verset 141, pour anéantir les infidèles ou ceux qui n'ont pas cru.

LE VERSET 144 : ce verset doit être lu contre ceux qui désertent la religion de Mohamed ou qui la trahissent, pour se préserver ainsi de leur nuisance ou l'effet de leur abandon pour les croyants. Ce verset témoigne que, la survie de cette religion demeure sous l'emprise divine.

LE VERSET 145 : celui qui craint d'être tué, ou celui qui a peur de mourir, et qu'il meurt malgré tout, bien qu'avoir bien récité ou appliqué plusieurs fois ce verset , mérite bien cette mort. Pour disposer des récompenses de l'au de là, se doit de le réciter. Avant d'entamer toute guerre religieuse, faut-il appliquer ce verset.

LES VERSETS 145 et 146 : pour tout croyant voulant agir à cause de Dieu, ou lutter dans le sentier d'Allah, doit-il réciter plusieurs fois ce verset : l'on n'en sera pas déchu.

LE VERSET 148 : c'est l'invocation d'un croyant ou d'un pieu qui a agit dans le sentier d'Allah : fatalement Allah lui accordera une bonne part dans ici-bas et une bonne part dans l'au de là.

LES VERSETS 149 et 150 : réciter ces versets avec une volonté ferme de triompher sur les infidèles ou les mécréants et puissants, ou de se prémunir de leur outils d'égarements, dans le combat, en obtient supériorité et le secours d'Allah. Donc l'on peut réciter le verset 150, lorsque l'on est capturé ou triomphé par les mécréants, pour obtenir le secours d'Allah le seul maître de l'univers.

LE VERSET 151 : réciter plusieurs dans les guerres entre les croyants et les adorateurs d'idoles ou les animistes, servira à inoculer la peur en eux jusqu'à leur réduction.

LE VERSET 152 : faut-il appliquer ce verset contre les non croyants ou les infidèles pour avoir dessus d'eux, surtout après avoir senti certaines faiblesses ou infériorités : Allah ne laissera jamais perdre ses croyants dans cette bataille.

LE VERSET 156 : c'est l'invocation pour tout croyant voulant partir en voyage avec un programme religieux ou pour combattre les non croyants à Allah, pour se prémunir de la mort. Car, tout croyant qui meurt après tout, mérite vraiment mourir dans le sentier d'Allah.

LE VERSET 160 : c'est un véritable secret pour les croyants qui agissent dans le sentier d'Allah, pardessus tout dans les guerres justes contre les non croyants, pour en bénéficier du secours et de la victoire d'Allah. Faut-il savoir bien appliquer ce verset avant une guerre juste. Je crois bien que c'était l'un des secrets des compagnons de Mohamed après L'an 632.

LE VERSET 162 : sanctionne ceux qui cherchent à braver les interdits de Dieu, qui se font amasser ainsi Ses colères, qui exercent ou pratiquent des choses maudits par Dieu : ça leur coutera l'enfer.

LE VERSET 163 : c'est l'invocation de celui qui agisse dans le sentier d'Allah, qui pratique des choses admises par la religion et surtout cherchant à proliférer la cause divine sur cette terre : Allah l'élèvera et lui fera le paradis pour demeure.

LE VERSET 165 : peut être appliqué par les croyants lorsque après tout échec contre les non croyants, pour qu'être enfin au dessus d'eux. Pour cela, doivent esquiver des malheurs qu'eux-mêmes se font.

LE VERSET 169 : l'on peut lire pour celui qui a été tué dans le sentier D'Allah, Allah te montrera que le défunt est bel et bien chez le Créateur de l'univers, le Dieu de la justice et de la vérité.

LES VERSETS 169, 170 et 171 : faut-il réciter ces trois versets pour tout croyant tué dans le sentier d'Allah ; l'on en obtiendra de la bénédiction d'Allah. Et, si l'on veut mourir dans le sentier d'Allah, faut-il les réciter et en demander le vœu en Allah.

LE VERSET 172 : faut-il lire ce verset pour les martyrs du temps du Prophète pour que Allah leurs favorise toute grande récompense. Et en son tour, l'on aura toute liaison à eux et toute bénédiction.

LE VERSET 173 : c'est l'invocation des croyants lorsque les infidèles s'amassent contre eux, car Allah est le meilleur garant, dans toutes guerres religieuses.

LE VERSET 174 : avant d'aller dans une guerre contre les non croyants ou les animistes, ou dans n'importe programme religieux, faut-il appliquer ce verset et en demander la grâce d'Allah, aucun mal n'interviendra, s'il plait à Allah. C'est aussi mieux d'associer ceux deux versets 173 et 174.

LE VERSET 175 : récité ce verset consiste à s'éloigner des peurs engendrées par les diables aux infidèles lors d'une bataille, ou pendant toutes manifestations religieuses : l'on en aura peur que de Dieu.

LE VERSET 176 : il doit être appliqué pour neutraliser les mécréants ou ceux qui se lancent dans la mécréance, au détriment de la foi et de la croyance en Dieu. Travailler ce verset est de sauver la religion contre les faux religieux, ou qui se déguisent en pieux, quoiqu' 'étant mauvais et terrible .

LE VERSET 177 : comme le verset précédent, celui-ci donne aussi les mêmes conséquences. Pour se sauver des déserteurs, perdant toute foi et croyance dans la religion.

LE VERSET 178 : pour accroître les pêchés des non croyants, les animistes ou les infidèles, et qu'en fin, des châtiments les attendent dans l'enfer, faut-il en appliquer. C'est fort dangereux pour ceux qui ne croient pas en Allah, pourtant le Seigneur de l'univers.

LE VERSET 179 : doit être appliqué pour se sauver la croyance, pour avoir les mérites et les sciences des Messagers, pour s'orienter sur le droit chemin et récolter les bénéfices de sa foi et de sa piété.

LE VERSET 180 : lire ce verset contre ceux qui gardent par avarice les savoirs ou les biens que leur a donné le Seigneur de l'univers, leur coutera l'enfer. Le réciter ainsi pour se doter des héritages laissés par les Prophètes.

LE VERSET 182 : c'est l'invocation des serviteurs de Dieu, pour leurs entrées et réussites certaines au paradis, car Allah ne les fera aucunement tort.

LE VERSET 185 : réciter ce verset, décrète le jugement dernier, avec la rétribution fatale de tous les êtres humains. L'on peut s'en prémunir du feu de l'enfer et de la mondanité.

LE VERSET 189 : ce verset témoigne qu'Allah est vraiment maître des cieux et de la terre, qu'IL pût ainsi attribuer toute place et autorité.

LES VERSETS 191, 192,193 et 194 : ils constituent les invocations de ceux qui veulent corriger les restes de leurs vies pour leurs réussites des deux mondes. En appliquer, consiste à se prémunir de l'enfer et confirmer la suprématie de Dieu sur la terre. Faut-il s'y appesantir quant à l'utilisation des ces versets.

LE VERSET 195 : faut-il ajouter l'invocation de ce verset pour s'assurer à l'exaucement par le Seigneur de l'univers.

LE VERSET 197 : il sanctionne, ce verset, les infidèles, pour leur chute fatale dans l'Enfer. Donc malheur à ceux qui ne croient pas à Allah ou à Dieu unique sur cette terre : mieux c'est de tâcher à changer de mauvais foi et de mauvaise croyance. Réciter contre eux, leur ouvre les portes de l'enfer.

LE VERSET 198 : c'est le cadeau pour les croyants ou ceux qui ont craint Allah dans leur vie : c'est la clé du paradis pour eux. Donc faut-il le réciter souvent en s'éloignant tout de même de la mécréance : c'est le paradis.

LE VERSET 199 : ce verset c'est le paradis pour les gens du livre, les Fils d'Israël, pardessus tout les croyants parmi eux. Réciter leur confère toute réussite des deux mondes.

LE VERSET 200 : incite à l'endurance des croyants contre les infidèles et leur approche toute crainte d'Allah. Doit être appliqué dans la crainte d'Allah pour les croyants afin qu'ils réussissent dans leur religion ou dans leurs dévotions.

La rédaction vous propose également:

Les vertus de certains versets du coran (1ère partie) [Par Amadou Lelouma Camara] « LA SOURATE FATIHAH ET LA SOURATE LA VACHE » Il ne s'agit pas du maraboutage ; mais tout est parti de la capacité de l'esprit à conquérir l'inconnaissable. Tel fut fait en lisant le Coran en Français, et en captant les valeurs de l'ensemble de ses versets, comme pleins de vertus et de mystère. En fait, [... ]...

La 37ème édition du concours national de lecture, de mémorisation et d'interprétation du Saint Coran lancé La 37ème édition du concours national de lecture, de mémorisation et d'interprétation du Saint Coran a été officiellement lancée, ce vendredi 25 mai 2018. C'est la salle des congrès du Palais du Peuple qui a servi de cadre à cette cérémonie initié par le Secrétariat Général des Affaires religieuses en collaboration avec le Centre Islamique [... ]...

Amadou Dioulde Diallo alias "Oumar Barou Touré " démasqué [Libre opinion] Mesdames et Messieurs Le nommé Amadou Diouldé Diallo sous le lâche sobriquet "Oumar Barou Toure" inconnu dans la profession en Guinée tente encore de salir Antonio Souare qui n'est pour lui qu'un bienfaiteur. Aux frais de Salifou Camara, l'ancien président déchu en fuite de la Fédération Guinéenne de Football, poursuivi pour ses détournements des fonds [... ]...

Guinée

Violences à Kindia - Un blessé succombe à Conakry

Des sources proches de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) nous apprennent que l'un des… Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.