13 Juillet 2018

Angola: Le PDN vise à récupérer la croissance économique

Luanda — Le Plan de Développement National (PDN 2018-2022) vise à reprendre les dynamiques de la croissance de l'économie angolaise, enregistrées durant la période 2002-2008, a fait savoir jeudi, à Luanda, le ministre de l'Economie et du Plan, Pedro Luís de Fonseca.

Intervenant à l'ouverture d'un Séminaire sur l'Investissement Privé, organisé en pleine réalisation de la 34è édition de la Foire Internationale de Luanda (FILDA/2019), le ministre a estimé que le PDN était l'une des conditions "nucléaires" pour l'attraction de l'investissement privé, bien que sa survie dépende d'autres facteurs.

La flexibilité des processus bureaucratiques, la souplesse du fonctionnement des institutions publiques, l'efficience des systèmes de l'enseignement, la qualité des infrastructures et l'indice du risque-pays (qui calcule le niveau d'acceptation et de la crédibilité du pays à l'extérieur), sont quelques uns des facteurs auxquels dépend la réussite de la PDN, a-t-il expliqué.

D'après Pedro da Fonseca, les effets sur l'emploi, si positifs soient-ils, dépendent toujours d'une série d'aspects liés aux caractéristiques intrinsèques des investissements provoqués ou établis. Le PDN 2018/2022 prévoit une augmentation des ressources financières dans les secteurs économique et social, notamment dans les secteurs de la Santé et de l'Education.

En contrepartie, il y aura réduction des ressources financières pour les services publics généraux, la défense, ainsi que l'ordre et sécurité publics.

Angola

Construction d'un nouvel aéroport à Mbanza Kongo

La ville de Mbanza Kongo, dans la province de Zaire, aura un nouvel aéroport dans le cadre des recommandations de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.