13 Juillet 2018

Sénégal: Marché central de Rufisque - Les commerçants dénoncent le projet « Carré d'or »

A l'origine de leur colère, ces commerçants dénoncent le manque de concertation qu'il y a autour du projet « Carré d'or ». Mais la mairie réfute cette accusation et signale qu'ils ont toujours été appelés depuis le démarrage du projet.

Les commerçants du marché central de Rufisque sont descendus, hier, dans la rue pour protester contre le projet du « Carré d'or ». Ils ont, en effet, envahi pendant quelques minutes le boulevard Maurice Guèye en arborant des brassards rouges.

« Nous sommes prêts même à perdre nos vies car, quand on n'a pas de travail, on n'a plus de dignité et si on perd sa dignité on est mort », a asséné Cheikh Bamba Ndiaye, porte-parole des travailleurs du marché central. Ces commerçants du marché central dénoncent le manque de concertation qui entoure un projet si gigantesque, d'où la décision prise de fermer les cantines hier et de manifester leur colère. Pape Bâ, un autre responsable des vendeurs signalent qu'ils ne reculeront pas dans ce combat qui est mené contre ce projet d'érection de trois tours et divers services de la mairie de Rufisque Est.

Albé Ndoye, le maire de ladite commune, est principalement indexé. « Le maire Albé Ndoye va vers les populations pour leur dire que les commerçants sont contre ce projet, ce qui n'est pas vrai ; nous aimons Rufisque plus que le maire et nous ne pouvons pas être contre un projet de développement mais quand même nous défendons nos intérêts », a encore décliné Bamba Ndiaye. Après le blocage de la route nationale pour quelque temps, ces commerçants se sont dirigés vers la préfecture où ils ont été reçus par le préfet Serigne Babacar Kane qui a promis de renouer le dialogue entre les commerçants et le maire de Rufisque Est.

Pour Mbaye Fall, le conseiller en communication du maire de Rufisque Est, les commerçants ont été associés à tout le processus depuis que le projet a été annoncé.

Sur les allégations des commerçants accusant la mairie de vouloir les recaser à la gare routière, il nie tout. « Depuis lors, nous sommes en train de chercher un site pour les recaser et jusqu'à présent on n'a pas encore trouvé de lieu », a renseigné le chargé de communication, affirmant qu'une large concertation va avoir lieu après avoir trouvé le site de recasement. Le Carré d'or est un projet porté par la mairie ville et celle de Rufisque Est. Il s'articule autour de trois tours (R+20) de 255 appartements, un centre commercial de 10.150 places, quatre lots de résidence de 44 appartements à construire au cœur du marché central. Le coût du projet est de 42 milliards de FCfa.

Sénégal

Neuf pirogues sénégalaises saisies par la Marine Bissau guinéenne

Neuf pirogues appartenant à des pêcheurs sénégalais saisies par la Marine Bissau… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.