13 Juillet 2018

Afrique: FIFA - Vers de nouvelles sanctions pour le Nigéria ?

Photo: Libération
Gianni Infantino est le nouveau président de la Fifa

Gianni Infantino, le président de la FIFA a averti vendredi le Nigeria de possibles sanctions si l'ordre n'est pas rétablit a sein de la NFF (Fédération nigériane de football). Depuis quelques jours, le président Amaju Pinnick, également 1er vice-président de la CAF, est secoué par une fronde menée par un ancien challenger Chris Giwa.

Ce dernier sur la base d'une décision de justice, a pris contrôle de la fédération, estimant être le président élu. Pourtant, il n'avait pu se présenter en 2014 lors du scrutin qui a porté Pinnick. Giwa peut compter sur le soutien du ministre en charge des Sports, Solomon Dalung.

Répondant à une interrogation sur le sujet d'un journaliste nigérian ce jour, Infantino menace: « la situation est claire. Nous avons des statuts, nous avons nos règlements que personne ne peut intervenir dans la gestion d'une fédération. Pour cette raison, Pinnick est ici en train de travailler en tant qu'officiel, il est le président reconnu par la FIFA, il est le président élu par les membres de la NFF et c'est fl afin de l'histoire« .

« Si quelqu'un d'externe estime qu'il peut venir et bousculer les choses, alors le Nigeria s'expose à une sanction comme cela a été le cas d'autres associations parce que nous avons des règles établies qu'il faut respecter« , a t-il ajouter.

Afrique

La CAF préconise une « remise au travail immédiate » pour 2022

La CAF (Confédération africaine de football) a réuni le week-end écoulé les pays qui… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.