13 Juillet 2018

Ile Maurice: Violence domestique - Elle porte plainte puis se rétracte

Cette habitante de Rose-Belle a porté plainte contre son époux pour violence conjugale, le dimanche 1er juillet. Mais elle s'est ensuite rétractée, jeudi dernier matin, après l'arrestation de son mari. Ce dernier l'aurait appelée pour la prévenir qu'il avait été appréhendé et placé en cellule.

La victime, âgée d'une quarantaine d'années, espère que l'attitude de son époux changera après cette arrestation. «Sak kout mo dir li mo pou al lapolis, li kontinié baté mem. Mé sann kout-la mo krwar linn gagn enn koreksion», lâche-t-elle.

Au poste de police de Rose-Belle, elle a rapporté que la veille, le 30 juin, son époux se serait mis dans une colère noire après que son amie soit venue chez elle, pour lui apporter un peu de nourriture. Le mari colérique n'aurait pas apprécié cette visite. Une dispute aurait éclaté entre le couple. Il aurait commencé à donner des coups à la victime, sous le regard impuissant de leurs trois enfants.

Lasse d'être le souffre-douleur de son mari depuis les 13 dernières années, elle a fait état de sa souffrance à la police.

Ile Maurice

Hôtel Le Suffren - Un diplomate indien dépouillé de Rs 68 000 en devises

Voilà une affaire qui embarrasse fortement les autorités mauriciennes. Alors qu'il se trouve à… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.