14 Juillet 2018

Mali: France - l'Etat agit pour libérer Sophie Pétronin assure Emmanuel Macron

Après de longs mois de silence, Emmanuel Macron a évoqué vendredi 13 juillet publiquement le sort de l'otage française Sophie Pétronin retenue au Mali depuis un an et demi.

«L'Etat agit sans relâche pour la retrouver» a assuré le président français devant les hauts gradés de l'armée française réunis à l'hôtel de Brienne. Mais les proches de l'otage s'inquiètent de la dégradation de son état de santé et de ses conditions de détention.

Aucun groupe n'avait revendiqué le rapt de Sophie Pétronin, jusqu'à ce qu'en juillet 2017, la principale alliance jihadiste du Sahel, liée à al-Qaïda, diffuse une vidéo montrant six étrangers enlevés au Mali et au Burkina Faso entre 2011 et 2017, dont l'otage française. Une autre vidéo présentée comme une preuve de vie aurait été diffusée en juin dernier par le même canal.

Dans les vidéos, Sophie Pétronin apparaît fatiguée même si dans la dernière en juin, elle déclarait être bien traitée. L'otage y disait aussi son sentiment d'être abandonnée par l'Etat français.

Je sais sa souffrance, celle de ses proches. Je veux les assurer de notre inlassable volonté de la retrouver. Les services de l'Etat restent entièrement mobilisés. Ils agissent sans relâche mais dans la nécessaire discrétion et le respect des principes que j'ai fixés.

Sophie Pétronin, qui est âgée de 75 ans, a été enlevée en décembre 2016 à Gao au nord du Mali. Nutritionniste, elle était installée depuis une quinzaine d'années dans la région et travaillait pour association d'aide aux enfants mal nourris.

Mali

L'insécurité perturbe le versement du salaire des fonctionnaires de Mopti

Dans le centre du Mali, dans la région de Mopti, les enseignants n'ont pas travaillé cette semaine. Des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.