14 Juillet 2018

Kenya: Enquête après la mort de 8 rhinocéros noirs transférés au parc de Tsavo

Au Kenya, huit rhinocéros noirs sont morts suite à leur transfert depuis les parcs nationaux de Nairobi et Nakuru vers un nouveau sanctuaire pour rhinocéros dans le parc du Tsavo, à l'est du pays.

C'est le Kenya Wildlife service, le service kényan de la faune, qui était en charge de l'opération. Le ministre du Tourisme, Najib Balala, a ordonné l'arrêt immédiat du transfert, et l'ouverture d'une enquête.

Deux experts indépendants ont été chargés de l'enquête. Le professeur Peter Gathumbi, de l'université de Nairobi, et le docteur Markus Hoffmeyer, spécialiste sud-africain des rhinocéros.

La tragédie soulève de nombreuses questions, car les pertes de rhinocéros lors de ce type de transferts sont rares au Kenya, Entre 2005 et 2017, sur les 149 spécimens transférés dans le pays seul 8 ont perdu la vie.

Selon les premières conclusions du Kenya Wildlife Service, la mort des rhinocéros noirs serait due à un empoisonnement au sel. Ils n'auraient pas supporté de passer de l'eau douce de leur habitat initial à l'eau salée présente dans le parc du Tsavo.

Les enquêteurs ont de leur côté déjà prélevé des échantillons dans le parc, et devraient présenter leur rapport dans moins d'une semaine. Ce type de transfert, toujours risqué, avait été entrepris pour augmenter la population des rhinocéros noirs dans le parc de Tsavo et pour protéger les animaux des braconniers.

Les braconniers tuent en moyenne un rhinocéros par mois au Kenya, selon l'ONG WWF. Les rhinocéros noirs sont donc en danger critique d'extinction. Dans les années 1970, le Kenya comptait quelque 20 000 spécimens contre 750 aujourd'hui.

Kenya

Défao - "Fally est béni et sa force c'est son travail"

"Depuis 18 ans que je vis au Kenya, hormis mes propres productions, je ne suis jamais allé au concert d'un autre… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.