14 Juillet 2018

Kenya: Enquête après la mort de 8 rhinocéros noirs transférés au parc de Tsavo

Au Kenya, huit rhinocéros noirs sont morts suite à leur transfert depuis les parcs nationaux de Nairobi et Nakuru vers un nouveau sanctuaire pour rhinocéros dans le parc du Tsavo, à l'est du pays.

C'est le Kenya Wildlife service, le service kényan de la faune, qui était en charge de l'opération. Le ministre du Tourisme, Najib Balala, a ordonné l'arrêt immédiat du transfert, et l'ouverture d'une enquête.

Deux experts indépendants ont été chargés de l'enquête. Le professeur Peter Gathumbi, de l'université de Nairobi, et le docteur Markus Hoffmeyer, spécialiste sud-africain des rhinocéros.

La tragédie soulève de nombreuses questions, car les pertes de rhinocéros lors de ce type de transferts sont rares au Kenya, Entre 2005 et 2017, sur les 149 spécimens transférés dans le pays seul 8 ont perdu la vie.

Selon les premières conclusions du Kenya Wildlife Service, la mort des rhinocéros noirs serait due à un empoisonnement au sel. Ils n'auraient pas supporté de passer de l'eau douce de leur habitat initial à l'eau salée présente dans le parc du Tsavo.

Les enquêteurs ont de leur côté déjà prélevé des échantillons dans le parc, et devraient présenter leur rapport dans moins d'une semaine. Ce type de transfert, toujours risqué, avait été entrepris pour augmenter la population des rhinocéros noirs dans le parc de Tsavo et pour protéger les animaux des braconniers.

Les braconniers tuent en moyenne un rhinocéros par mois au Kenya, selon l'ONG WWF. Les rhinocéros noirs sont donc en danger critique d'extinction. Dans les années 1970, le Kenya comptait quelque 20 000 spécimens contre 750 aujourd'hui.

Kenya

Science et innovation - L'Oreal-UNESCO consacre 14 brillantes scientifiques

Elles étaient la grande attraction dans la salle de conférence du Radison Blu de Nairobi. Tous voulaient… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.