15 Juillet 2018

Tunisie: Les ordures persistent, sous plusieurs formes !

Dans de pareilles conditions, certains citoyens optent, outrés, pour une solution encore plus polluante, aux effets plus toxiques. L'idée étant de mettre le feu à ces tas d'immondices en vue de purifier les lieux et de faire face aux différents risques y afférents, menaçant ainsi la santé des habitants d'un quartier.

Certes, les flammes viennent à terme aux microbes, aux bactéries en réduisant en cendres les déchets et leurs lexivia. Cependant, cette technique primitive envenime l'air par une fumée suffocante, voire toxique.

L'on s'empresse donc, nuit et jour, à la vue de la moindre fumée décelée dans l'air, de fermer les fenêtres de peur que les déchets réduits en émanations ne s'introduisent dans les maisons et jusque dans les poumons.

Ce retour en arrière, en matière de traitement des problèmes d'ordre environnemental, intrigue et inquiète tous ceux pour qui un pays où il fait bon vivre doit, indéniablement, être propre et sain.

A quand les solutions radicales, durables et salutaires au problème de gestion des déchets ? Peut-on, sincèrement, évoquer des notions comme «l'économie verte» alors que nous peinons à répondre aux besoins des citoyens les plus élémentaires, à savoir la propreté du milieu ? A bon entendeur...

Tunisie

Le 23 janvier, décrétée Journée nationale de l'abolition de l'esclavage et de la traite des humains

Cette décision fait suite à une demande adressée par l'instance à la présidence de la… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.