14 Juillet 2018

Congo-Brazzaville: PND 2018-2022 - Le gouvernement et les Nations unies s'accordent sur les axes d'intervention prioritaires

Les deux parties ont harmonisé leurs vues sur le sujet au terme d'un échange qu'elles ont eu le 12 juillet, à Brazzaville.

La réunion entre la ministre du Plan, de la statistique et de l'intégration régionale, Ingrid Olga Ebouka Babackas, avec les agences du système des Nations unies au Congo, fait suite à l'adoption, il y a peu par le gouvernement, du nouveau Plan national de développement (PND) 2018-2022.

A travers cette rencontre, le gouvernement a voulu avoir la meilleure compréhension de ce document stratégique par ses partenaires, mais aussi se faire une idée précise des axes d'intervention ou des projets phares que les Nations unies ont inscrits dans l'exécution de ce plan de développement.

A l'issue de cet échange tenu à huis clos, la ministre du Plan et de la statistique s'est dit satisfaite des axes prioritaires retenus par les Nations unies, sans pour autant les énumérer.

« Nous voudrions comprendre comment le système des Nations unies va accompagner le Congo à atteindre les différents objectifs qui sont fixés à l'intérieur de PND, qui est aussi une contextualisation des ODD. C'est-à-dire l'agenda 2030 des Nations unies, que nous avons transposé dans notre cadre programmatique des actions du gouvernement pour les cinq années à venir », a souligné la ministre du Plan, Ingrid Olga Ebouka Babackas.

Ce nouveau PND, a souligné pour sa part le coordonnateur des agences du système des Nations unies au Congo, Antony Ohemeg Boamah, intègre également les dix-sept Objectifs de développement durable (ODD), que le Congo s'attelle à mettre en œuvre à court terme, lesquels font partie de l'agenda 2030 des Nations unies.

« Le Congo vient d'adopter son Plan national de développement, en tant que système des Nations unies, nous accompagnons sa mise en œuvre. Les pays membres des Nations unies ont adopté les ODD, le PND du Congo reflète ses objectifs, en fonction des ressources que nous disposons, nous allons soutenir sa mise en œuvre effective afin d'aider le Congo à atteindre ses ODD », a précisé Antony Ohemeg Boamah.

Les ODD visent, entre autres, à éliminer la pauvreté et la faim, en assurant une politique alimentaire fiable à travers la promotion de l'agriculture durable, la bonne santé et la promotion du bien-être pour tous. A cela s'ajoute la volonté d'assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité; de promouvoir les possibilités d'apprentissage ainsi que de garantir l'égalité des sexes.

ministre du Plan, de la statistique et de l'intégration régionale, Ingrid Olga Ebouka Babackas, a échangé, le 12 juillet à Brazzaville, avec les agences du système de l'ONU au Congo,

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.