15 Juillet 2018

Sénégal: Lutte contre les migrations irrégulières - Les acteurs et les partenaires d'Acefop en conclave à Kolda

Les acteurs et les partenaires concernés par le programme Accès équitable à la formation professionnelle (Acefop) se sont réunis, pendant deux jours, à Kolda, pour réfléchir sur la problématique de l'emploi des jeunes dans les régions sud et sud-est du pays.

La commune de Kolda a abrité les travaux du 3ème comité de suivi des accords de partenariat opérationnels dans le cadre de la mise en œuvre du projet Accès équitable à la formation professionnelle (Acefop), un des volets du programme « développer l'emploi au Sénégal ».

Durant deux jours, les participants se sont penchés sur le bilan des activités annuelles dudit programme en faisant l'état des lieux, en appréciant les réussites et contraintes en matière de synergie entre les partenaires de ces Accords de partenariat opérationnels (Apo) et les autres acteurs du « programme développer l'emploi au Sénégal » intitulé « Tekki fii » et en dressant la cartographie des acteurs en matière d'insertion professionnelle.

« Le programme Acefop est une composante du programme "développer l'emploi au Sénégal". Il est financé par le Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne de lutte contre les causes de la migration irrégulière et les déplacements des populations en Afrique. La mise en œuvre de ce programme est confiée à deux agences d'exécution bien connues que sont « Lux Dev et l'Afd », a renseigné Amadou Ndiaye.

Celui-ci est le point focal du programme Acefop au ministère de la Formation professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Artisanat. Le représentant résidant de Lux Dev (Agence luxembourgeoise pour la coopération et le développement), a mis en œuvre le programme « Tekki fii », dont l'une des composantes est l'Acefop.

Il est revenu sur le sens de cette rencontre au cours de laquelle les partenaires du programme ont fait le point sur les avancées du programme.

« Plusieurs sujets ont été abordés, dont la formation professionnelle et technique et l'insertion professionnelle », a-t-il déclaré. Ce programme vise à former 12 000 jeunes dans les régions de Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou pour leur permettre de s'insérer dans le marché du travail.

Il prévoit également la construction et l'équipement de trois (3) centres de formation professionnelle et technique à Bounkiling, Sédhiou et Goudiry pour, respectivement, initier les jeunes dans les métiers de la foresterie, de l'industrie et de l'agriculture-élevage. Les centres vont aussi bénéficier d'un dynamique accompagnement.

En plus, six (6) unités mobiles de formation vont sillonner les régions de Kolda, de Sédhiou, de Ziguinchor, de Tambacounda et de Kédougou pour aider les jeunes à bénéficier d'un renforcement de capacités dans leurs métiers respectifs.

Sénégal

Le Secrétaire d'État adjoint au Bureau des Affaires africaines attendu prochainement sur le continent

Le Secrétaire d'État adjoint au Bureau des Affaires africaines M. Tibor P. Nagy Jr. effectuera… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.