16 Juillet 2018

Maroc: Le pays, un marché émetteur primordial pour le secteur touristique andalou

L'Andalousie aspire à développer une coopération mutuellement avantageuse avec le Royaume

Le Maroc est un marché émetteur de touristes primordial pour le secteur touristique andalou, a affirmé Francisco Javier Fernandez, ministre régional en charge du Tourisme et du Sport dans le gouvernement andalou.

Dans une déclaration à la MAP dans le cadre de la campagne promotionnelle mise en place par le département andalou au profit des marchés émetteurs de proximité, à savoir marocain et portugais, M. Fernandez a souligné que l'Andalousie aspire à développer une coopération mutuellement avantageuse avec le Maroc dans ce secteur.

La campagne intitulée "Amusez-vous intensément" a démarré le 2 juillet et se poursuivra jusqu'au 31 août. A cet égard et pour la première fois, le gouvernement andalou fera la promotion de sa région au Royaume.

Tout au long de cette saison estivale, les autorités andalouses en charge du secteur touristique, mèneront des actions publicitaires au Maroc, orientées vers les Marocains à la recherche d'une destination pour des vacances en famille.

"Nous avons dirigé cette action à l'adresse du marché marocain pour présenter notre offre spécifique dans la catégorie tourisme en famille et de loisirs", poursuit-il.

Le choix s'est porté sur Tanger et Nador où des affiches publicitaires faisant l'éloge de cette région espagnole du Sud, seront installées.

Le ministre régional a souligné que l'Andalousie est une région de villégiature attractive pour les touristes marocains.

"Nous sommes non seulement proches sur le plan géographique mais aussi culturel. Les vacanciers marocains en visite en Andalousie sont en quête d'histoire et de racines communes. Ils se sentent chez eux en Andalousie", relève le ministre régional.

Le chargé du portefeuille du Tourisme dans l'Exécutif andalou a affirmé que le marché émetteur marocain est un marché en croissance. "Nous voulons le consolider car, avec les Portugais, les Marocains sont nos meilleurs clients", précise-t-il.

En effet, les arrivées des touristes marocains en Andalousie affichent une importante montée au cours des dernières années, comme le confirme le ministre régional andalou. Selon son département, 462.301 vacanciers marocains ont visité la région en 2017, un chiffre en hausse de 17% en comparaison avec l'exercice précédent.

"Nous avons constaté que les vacanciers marocains fréquentent assidument et massivement la station balnéaire de la Costa Del sol. A travers cette campagne, nous voulons que cette fréquentation touche l'ensemble du territoire andalou. Notre destination offre au touriste marocain une panoplie de services à l'adresse de chaque membre de la famille", détaille le ministre régional andalou.

Selon lui, le touriste marocain est à la recherche d'un lieu de villégiature combinant le balnéaire et les espaces de loisirs et récréatifs, qui font le bonheur des grands comme des petits.

De surcroît, "le touriste marocain fréquente cette région non seulement en été mais aussi durant l'hiver où il aime se rendre dans les stations de ski, les monuments culturels, ou l'observation de la nature", indique le responsable andalou.

Dans cette perspective, des opérateurs andalous du secteur du tourisme familial et des parcs thématiques comptent se rendre prochainement au Maroc pour faire la promotion de la région comme le lieu idéal pour voyager en famille.

Environ 6 millions de touristes classés dans la catégorie tourisme en famille visitent la région andalouse.

"Nous croyons fortement que le tourisme contribue à rapprocher nos deux sociétés, espagnole et marocaine, et à serrer nos liens de voisinage. C'est aussi le meilleur moyen pour briser les tabous, participer au rapprochement entre les deux peuples et contribuer à une meilleure connaissance mutuelle", conclut le ministre du Tourisme andalou.

Maroc

Le service militaire obligatoire s'invite au Conseil de gouvernement

Aboli en 2006, le service militaire obligatoire s'est invité au Conseil de gouvernement tenu hier. Le fait que ce… Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.