15 Juillet 2018

Gabon: Journées du sociologue a L'UOB

A l'occasion des fêtes de fin d'année à l'université Omar Bongo de Libreville, le département de sociologie organisait les « Journées du Sociologue » du Vendredi 13 au Samedi 14 Juillet 2018. Un rendez-vous d'échanges reparti en deux phases, à savoir ; une journée scientifique et une autre à caractère socioculturelle.

Si l'on arrive à cette phase dite d'au revoir à l'université Omar Bongo, c'est qu'il y'a bel et bien eu cours cette année jusqu'à terme, comparativement aux précédentes années académiques avec des mouvements de protestations de toutes sortes. Ainsi, les étudiants sous le contrôle du corps enseignants et responsables du département, ont initié leur évènement dénommé « Journées du Sociologue » dont les activités y relatives ont débuté le Vendredi 13 Juillet 2018 par la journée scientifique. Journée au cours de laquelle ont été abordés certains faits d'actualité. Trois thématiques étaient retenues en cette édition 2017 - 2018. Il s'agit de ; l'Agro-Industrie et la dépendance alimentaire au Gabon, qu'a animé le Docteur Marcel Bridon.

« Je pense qu'aujourd'hui, la situation agricole du Gabon est connue. Cette situation est critique pourquoi, parce que d'année en année, on a accumulé des actions négatives, on n'a pas su rectifier le tir quand il le fallait. Le Gabon doit savoir que la question agricole est d'abord liée à l'investissement. Le Gabon doit investir de manière consensuelle sur les questions agricoles parce que si l'on n'investit pas on aura rien », s'est prononcé le Docteur Marcel Bridon.

La deuxième thématique était axée sur ; La sociologie gabonaise et la nécessité de son renouvellement, animée par le Docteur Placide Ondo. « La sociologie gabonaise et la nécessité de son renouvellement passe par une volonté d'ensemble, qui fasse que chaque Gabonais prenne ses responsabilités », peut-on retenir.

Puis la troisième thématique qui portait sur ; « Les migrations au XXIe siècle ».

« L'actualité nous renvoie des images de migrations abondantes, souvent au péril de leurs vies, parce qu'ils cherchent un mieux-être. C'est ce mieux être que nous qualifions ici d'espace vital. Attention ! la notion de l'espace vital a été un peu dévoyée par les conquêtes nazismes et impérialistes allemandes, voilà pourquoi elle fait peur. Nous ici, nous comprenons l'espace vital comme cet espace de mieux vivre, de mieux être, c'est-à-dire, cet espace où le pouvoir promeut la vie contrairement à d'autres pouvoirs qui sont mortifères », a indiqué le Docteur Fortuné Matseli Mboula, résumant sa thématique.

La journée de Samedi 14 Juillet 2018 quant à elle, était essentiellement consacrée aux activités socioculturelles parmi lesquelles ; des matches de football (catégories féminine et masculine), une kermesse puis la boucle à travers une prestation d'artistes chanteurs du département.

Gabon

L'opposition en campagne pour le deuxième tour des législatives

Au Gabon, le deuxième tour des élections législatives aura lieu dans une semaine. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.