16 Juillet 2018

Sénégal: Création théâtrale - « Liking », une caricature de notre quotidien avec le téléphone

Du théâtre, un spectacle de notre quotidien accentué sur la digitalisation. La pièce « Liking », jouée, le jeudi 3 juillet dernier, au Goethe Institut à Dakar, met à nu nos rapports avec le numérique.

Amener le public à « s'interroger sur le concept d'identité et comment l'accès à Internet et aux réseaux sociaux influence notre perception du monde » sont le socle du spectacle « Liking », écrit et mis en scène par Berengere Brooks.

La salle de l'Institut Goethe à Dakar est pleine, un silence y règne et les yeux sont rivés sur les acteurs sur scène à la merci de leur téléphone. Soudain, retentit une voix, « Vous a-t-on dit pour vos téléphones ? Gardez-les allumés ! »; informe Djibril, un des quatre acteurs de la pièce. Ils nous replongent dans un calme total, une dizaine de minutes s'écoule sous le regard curieux du public qui se pose des questions.

Zia, Laye, Djibril et Ass, les personnages de la pièce, absorbés par leurs smartphones, donnent l'impression d'être chez eux. Un moment de suspense et d'attente du public, quand Djibril se répète : « Et surtout, n'oubliez pas de garder vos téléphones allumés ; vous allez en avoir besoin » !

Des messages vocaux aux messages écrits, en passant aux appels téléphoniques ou simplement un surf sur Internet, les acteurs sont occupés par leur téléphone. Tantôt secoués par des poses photos, tantôt par des recherches sur des moteurs tels que Google, Explorer, Facebook. Par le biais des téléphones, l'assistance vote pour un acteur de son choix pour une répartition de rôle. A tour de rôle, les personnages se mettent dans la peau d'une femme, de l'assistant, du docteur, une production qui ressemble à un casting dont le public est réactif. Une liaison entre public et acteurs par le biais du téléphone reflète ainsi nos rapports avec la digitalisation.

En somme, dans la pièce « Liking », le public retrouve ses habitudes dans le scénario. Une participante déclare que la présentation lui est familière, elle a l'impression de voir sa maman, quand Laye jouait le rôle de la ménagère qui sermonne ses enfants.

Entre autres, l'inspiration et la réalisation sont saluées par les participants. Malick Diouf, un intervenant, juge le spectacle avec « une qualité de très haute facture, qui parle de nos rapports avec le téléphone et les réseaux sociaux ». Ce qui donne, dit-il, une certaine réalité. « Ils ont abordé le sujet avec subtilité et chacun en tire une leçon tout en s'amusant », selon M. Diouf.

Le challenge a été relevé par les quatre acteurs après cinq mois de répétition pour un rendu naturel et réaliste. Un projet monté par le Goethe Institut et Brrr Production, en partenariat avec la Fondation Rosa Luxemburg et l'ambassade de Suisse.

Sénégal

Une pirogue de migrants échoue dans le centre-ville de Dakar

A Dakar, samedi 18 août à l'aube, une pirogue de migrants a échoué sur la plage du monument… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.