Sénégal: 1er anniversaire du décès de Babacar Ndiaye - Hommage à l'architecte du projet Afreximbank

16 Juillet 2018

L'ombre de notre compatriote Babacar Ndiaye, ancien président de la Banque africaine de développement (Bad), a plané sur la 25ème assemblée générale d'Afreximbank.

Les dirigeants de cette institution ont saisi l'occasion, vendredi 13 juillet (date marquant le 1er anniversaire du décès de Babacar Ndiaye), pour rendre un hommage au premier Sénégalais président de la Bad, considéré également comme l'architecte principal du projet Afreximbank.

« Nous remercions le regretté Dr. Babacar Ndiaye d'avoir dirigé le projet de cette banque d'import export de la vision à la réalité. Il a travaillé avec ténacité, tact et courage pendant six ans pour mener à bien le projet, surmontant une vive opposition, notamment de la part de certains membres du Conseil d'administration de la Banque africaine de développement », a témoigné Dr Benedict Oramah qui a demandé à l'assistance d'observer une minute de silence en sa mémoire.

Selon lui, l'ex-président de la Bad a redessiné le projet pour créer un partenariat public-privé unique dans un cadre multilatéral, réduisant ainsi le rôle de la Banque africaine de développement.

Pour M. Oramah, Dr Ndiaye est parti, mais son esprit continue à vivre, alimentant les ambitions des agents d'Afreximbank.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.