16 Juillet 2018

Cameroun: Ordre souverain de Malte - Le Grand Maître à Yaoundé dès ce jour

Au menu de la visite officielle qu'effectue son Altesse Eminentissime, Fra'Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto, un entretien au Palais de l'Unité avec le chef de l'Etat, Paul Biya.

Le Grand Maître et Prince de l'Ordre souverain de Malte entame dès ce jour une visite officielle du 16 au 19 juillet 2018 au Cameroun, à l'invitation du président de la République, Paul Biya. Son Altesse Eminentissime Fra' Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto sera accueilli cet après-midi à l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen par le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang.

Le programme de cette visite publié hier par le Cabinet civil de la présidence de la République, prévoit une audience demain au Palais de l'Unité avec le président de la République, Paul Biya. L'hôte aura également des entretiens avec de nombreuses personnalités camerounaises.

La journée de mercredi sera consacrée à la visite du camp des réfugiés centrafricains de Gado-Badzere dans le département du Lom-et-Djerem, à 200 km de Bertoua. Puis, le Grand Maître de l'Ordre souverain de Malte effectuera jeudi une descente à l'hôpital Saint-Jean de Malte de Njombé, dans la région du Littoral. Comme on le voit, cette visite intervient au moment où le Cameroun affronte une crise humanitaire due à l'afflux des réfugiés nigérians et centrafricains sur son sol. La présence de ces réfugiés augmente une pression sur les ressources naturelles disponibles.

L'Ordre Souverain De Malte qui se consacre à l'action humanitaire pourra apporter son appui au gouvernement et aux organisations humanitaires pour couvrir les besoins prioritaires de ces populations.

Cette visite traduit par ailleurs la vitalité des liens de coopération qui existent entre le Cameroun et l'Ordre souverain de Malte. Le Cameroun est parmi les premiers Etats africains à nouer des relations diplomatiques avec l'Ordre souverain de Malte depuis 1961.

Le Cameroun est représenté auprès de l'Ordre par son ambassadeur près le Saint-Siège, Antoine Zanga tandis que Jean-Christophe Heidseck est son représentant auprès de l'Etat camerounais à Yaoundé. C'est la deuxième fois que Yaoundé accueille la visite officielle du Grand et prince de l'Ordre souverain de Malte.

Le prédécesseur de l'actuel dirigeant, Son Altesse Eminentissime Fra'Andrew Bertie qui a régné de 1998 à 2008, a effectué une visite officielle au Cameroun, du 20 au 22 février 2006. C'était à l'occasion de la Conférence de l'Ordre de Malte sur l'Afrique.

Cette visite officielle avait été couronnée par un entretien au sommet au Palais de l'Unité avec le chef de l'Etat, Paul Biya, au terme duquel le Grand Maître Fra' Andrew Bertie avait été élevé à la dignité de Grand Officier de l'Ordre de la Valeur.

Les œuvres et les réalisations de l'Ordre Souverain de Malte sont notables au Cameroun. En dehors de l'Hôpital Saint Jean de Malte de Njombe (littoral), l'Ordre soutient et assure la prise en charge de la léproserie baptisée le Centre Rohan Chabot de Mokolo dans l'Extrême-Nord et assure le service chirurgical de la léproserie de Nyamsong près de Bafia dans le Centre.

L'Ordre Souverain de Malte a vu le jour au XIè siècle sous la forme d'une communauté monastique s'inspirant de St Jean-Baptiste. Elle fut officiellement reconnue en 1113 comme un ordre religieux par le Pape Pascal II.

L'Ordre souverain de Malte est considéré comme l'un des plus anciens ordres religieux catholiques. C'est un sujet de droit international public exerçant une souveraineté fonctionnelle différente de la souveraineté étatique.

Il entretient des relations diplomatiques avec 106 Etats dans le monde et dispose du statut d'observateur à l'ONU. Son siège est à Rome en Italie.

Cameroun

L'administration interdit la manifestation du 21 octobre du député Jean Michel Nintcheu

Le contraire aurait surpris, il fallait s'y attendre. "Au Cameroun les libertés de manifestations ne sont… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.