16 Juillet 2018

Cameroun: La Diva du Sahel - La musique soudano-sahélienne au bout des doigts

L'artiste, originaire de la région de l'Adamaoua déjà présente au village du Fenac 2018 à Bertoua compte mettre le feu et faire connaître son art au public.

Elle fait partie des rares artistes à avoir foulé de bonne heure le sol du village du Fenac 2018 qu'abrite Bertoua, chef-lieu de la région du Soleil levant. D'une voix suave et fluette, Aminatou Ouwale dite « La Diva du Sahel », a égayé le « village » au CENAJES via un a capella savamment dosée d'un de ses titres phares intitulé « Dounia », chantée en langue fulfulde devant quelques festivaliers, émerveillés par tant de talent.

Souple dans sa djellaba de couleur noire brodée à la perfection, coiffée des nattes agrémentées de quelques cauris, la Diva originaire de Ngaoundéré, région du l'Adamaoua, annonce déjà la couleur. Une sorte de mise en bouche avant les festivités.

Si la Diva du Sahel est bien présente à ce festival d'envergure qui attend pas moins de 2000 artistes de tout genre, c'est avant tout pour mettre le feu sur la scène. Mais surtout, mettre en vitrine son art afin que celui-ci soit connu à travers le Cameroun et au-delà. Car jusqu'ici, sa musique ne reste appréciée et consommée que par des mélomanes issus du septentrion.

« Il est aussi question pour moi de promouvoir la culture africaine en général parce que mon registre musical est essentiellement axé sur la musique soudano-sahélienne qui est typiquement africaine.

Et pour mener à bien ma prestation, je suis accompagnée d'un orchestre expérimenté et de plusieurs danseurs professionnels. Grâce à ceux-ci, le show sera assuré », promet la chanteuse de 39 ans.

Aminatou Ouwale, exerce la musique depuis 18 ans, et compte trois albums sur le marché. C'est un exploit dans le Grand nord. Après s'être essayée dans plusieurs cadences musicales nationales, les rythmes soudano sahéliens et indiens sont demeurés son dada. L'amour et la vie quotidienne sont ses thèmes fétiches qui meublent ainsi son répertoire musical.

Cameroun

Jamais sans les amazones

Les femmes de l'armée, de la gendarmerie nationale et de la police ont apporté une touche… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.