16 Juillet 2018

Cote d'Ivoire: Inondation à Aboisso et Bianouan - Le gouvernement apporte son soutien aux 500 victimes dont 2 morts et 200 relocalisés sur des sites provisoires

«C'est avec une grande tristesse et une grande peine que j'ai découvert les dégâts causés par les eaux dans les quartiers autour du fleuve de la Bia », a dit la ministre Mariatou Koné, après une visite des sites inondés.

« La situation que vous vivez nous amène à comprendre pourquoi nous devons tous nous engager dans la protection de l'environnement afin de réduire les effets du changement climatique mais aussi de nous assurer un développement durable », a ajouté Mme Mariatou Koné.

L'inondation a fait 500 victimes dont 2 morts et 200 relocalisés sur des sites provisoires. Le fleuve de la Bia, qui prend sa source au Ghana, pays voisin à la Côte d'Ivoire, est sorti de son lit, un phénomène dû au réchauffement climatique.

Deux barrages hydroélectriques sont placés sur ce fleuve, a rapporté M. Sidiki Coulibaly, Secrétaire général de préfecture indiquant que l'eau « fait trois fois le débit » habituel, d'où les agents de la Compagnie ivoirienne d'électricité (CIE) « jonglent » pour stabiliser le courant d'eau afin de produire l'électricité.

« Je voudrais vous demander d'être vigilants et prudents tout au long de cette période, l'eau monte et descend, pour éviter tout cela il faut quitter ces zones pour vous mettre à l'abri où il n'y a pas d'inondation (car) il est préférable de perdre des biens que de perdre sa vie », a a-t-elle poursuivi.

Ce phénomène, selon les autorités n'est pas nouveau. Il s'est déjà produit en 1966 et en 1975. Cette inondation due au changement climatique intervient après 43 ans dans ce département, privant certaines populations d'électricité.

La ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, a après la visite de terrain, offert des vivres et non vivres d'une valeur de 30 millions de FCFA aux populations sinistrées. Ces kits sont composés entre autres de plusieurs tonnes de riz, de matelas, d'eau, de pattes alimentaires, de chaussures, de seaux etc.

Les sinistrés, à travers leur porte-parole, M. Chenal Koffi, ont exprimé leur gratitude pour la solidarité qui se tisse autour d'eux, appelant les autorités à relocaliser certaines populations qui subissent encore les effets des inondations.

Trois cadres et fils de la région, notamment Aka Aouélé ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Marcel Amon-Tanoh le chef de la diplomatie ivoirienne et Hien Sié, directeur général du Port d'Abidjan, ont en appui aux dons du gouvernement, offert des vivres et non vivres d'un montant de 7,4 millions Fcfa.

Après Aboisso La Ministre Mariatou Koné se rendra à Agboville où l'on enregistre plusieurs familles sinistrées suite aux inondations.

Cote d'Ivoire

Les visites se succèdent au domicile de Simone Gbagbo libérée

Voilà une semaine que Simone Gbagbo est sortie de prison, bénéficiant - comme 800 autres… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.