16 Juillet 2018

Afrique: Al Ahly veut rebondir

Quelques jours après la sortie prématurée des Pharaons de la Coupe du monde après une série de trois défaites, le football égyptien va tenter de retrouver quelques couleurs par l'intermédiaire de son club fétiche, Al Ahly.

La troisième journée de la phase de poules de la Ligue des champions Total s'annonce cruciale. Le club cairote, mal en point, reçoit les Township Rollers du Botswana au Borg El Arab stadium d'Alexandrie. Après un nul sans but à la maison avec l'Espérance de Tunis, l'octuple champion d'Afrique est allé s'incliner à Kampala face au KCCA. Une défaite qui a entraîné le départ du coach Hossam El Badry, considéré comme responsable de la situation. Quelques jours auparavant il avait affirmé les ambitions du club.

« Comme nous l'avons toujours dit, la Ligue d'Afrique est notre objectif principal. L'année passée, on a perdu la finale, mais cette année, on espère décrocher le titre. Nous sommes totalement concentrés sur cet objectif, après avoir remporté le championnat, afin de nous qualifier de nouveau pour la Coupe du monde des clubs »

L'objectif reste le même pour son successeur, le Français Patrice Carteron. Ce dernier est loin d'être un inconnu. Il a entamé sa carrière en Afrique en juillet 2012 à la tête de l'équipe nationale du Mali qu'il a mené à la troisième place de la CAN 2013. Ensuite il a signé avec le TP Mazembe qu'il conduira au titre continental en 2015 avant d'effectuer une première mission en Egypte à la tête du Wadi Degla SC.

Après une courte escapade en Arabie Saoudite puis aux Etats-Unis, le voilà de retour en Egypte avec un sacré défi à la clé, redorer le blason d'Al Ahly et, en même temps, faire oublier, tant que faire se peut, le désastre de Russie 2018. "Je n'aurais jamais pu dire non à une telle offre", a confié Patrice Carteron à cafonline.com. "Al Ahly est la plus grande équipe d'Afrique et c'est un grand honneur d'être son coach, mon objectif est simple: gagner, gagner et gagner". Et le Français d'ajouter : "J'aime les défis difficiles, je sais que les partisans d'Ahly n'acceptent que des résultats positifs et c'est pour ça que je suis ici, ensemble nous pouvons faire du bon travail".

Reste à savoir comment les Mondialistes avec, à leur tête, le capitaine Ahmed Fathi, auront digéré leur escapade russe et si le retour au bercail de l'attaquant Moamen Zakaria parti la saison passée faire une pige en Arabie Saoudite et l'arrivée en provenance de Lubumbashi du défenseur malien Salif Coulibaly parviendront à relancer une machine grippée. Tout sera affaire de mental car, mathématiquement, la situation n'est pas catastrophique. Al Ahly occupe certes la dernière place du groupe A mais avec seulement trois points de retard sur l'Espérance de Tunis, deux points sur KCCA et un seul sur son adversaire du moment, les Township Rollers.

Afrique

CAN 2021 - La Côte d'Ivoire en plein chantier

Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro et Korhogo, les cinq localités qui vont abriter les… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.