16 Juillet 2018

Cote d'Ivoire: Un nombre record d'enfants ont été vaccinés en 2017, se félicitent l'OMS et l'UNICEF

Un nombre record de 123 millions d'enfants ont été vaccinés dans le monde en 2017, selon des données publiées lundi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Ces données montrent ainsi que :

En 2017, neuf enfants sur dix ont reçu au moins une dose de vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche pour se protéger contre ces maladies mortelles.

En outre, 4,6 millions de nourrissons supplémentaires ont été vaccinés dans le monde en 2017 par rapport à 2010, en raison de la croissance démographique mondiale.

La couverture mondiale contre la rougeole et la rubéole est passée de 35% en 2010 à 52%.

Le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) a été introduit dans 79 pays pour aider à protéger les femmes contre le cancer du col de l'utérus.

De nouveaux vaccins sont disponibles, comme ceux qui protègent contre la méningite, le paludisme et même le virus Ebola.

« Malgré ces succès, près de 20 millions d'enfants n'ont pas bénéficié des avantages d'une vaccination complète en 2017 », notent l'OMS et l'UNICEF dans un communiqué de presse. « Sur ce nombre, près de 8 millions (40%) vivent dans des environnements fragiles ou humanitaires, y compris dans des pays touchés par un conflit. De plus, une part croissante vient des pays à revenu intermédiaire, où les inégalités et la marginalisation, en particulier parmi les citadins pauvres, empêchent beaucoup d'être vaccinés ».

Les deux agences onusiennes estiment qu'à mesure que la population augmente, il faut que davantage de pays augmentent leurs investissements dans les programmes de vaccination.

Pour atteindre tous les enfants qui ont besoin de vaccins indispensables, le monde devra vacciner environ 20 millions d'enfants supplémentaires chaque année avec trois doses du vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche ; 45 millions avec une deuxième dose de vaccin anti-rougeole ; et 76 millions d'enfants avec 3 doses de vaccin conjugué contre le pneumocoque.

À l'appui de ces efforts, l'OMS et l'UNICEF s'emploient à élargir l'accès à la vaccination en renforçant la qualité, la disponibilité et l'utilisation des données de couverture vaccinale ; en ciblant mieux les ressources ; et veillant à ce que les personnes vulnérables puissent avoir accès aux services de vaccination.

Cote d'Ivoire

Bouaké - 11 nouveaux prêtres ordonnés

L'archevêque métropolitain de Bouaké, Paul Siméon Djro Ahouanan a procédé,… Plus »

Plus de: Africa Renewal

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.