17 Juillet 2018

Madagascar: Création d'une juridiction contre le trafic de bois de rose

A Madagascar, une nouvelle étape dans la lutte contre le trafic de bois précieux vient d'être franchie. Une chaîne spéciale de lutte contre le trafic de bois de rose et de bois d'ébène a été mise en place. C'est un signe positif qui satisfait en partie les associations malgaches de défense de l'environnement. Cependant, elles demandent des preuves tangibles de cette lutte. Sur le papier, l'exploitation et l'exportation illégale du bois précieux est passible d'une peine de 20 ans de travaux forcés et d'une amende allant jusqu'à 130 000 euros.

Cela fait trois ans que la mise en place de cette juridiction était attendue. La ministre de la Justice, Noro Vololona Harimisa, nommée il y a un mois, lance donc un signal positif aux associations de défense de l'environnement en instaurant enfin cette chaîne spéciale chargée de lutter contre le trafic de bois précieux.

« Nous sommes rassurés, mais il faut des résultats concrets et que des délinquants de haut niveau soient inquiétés », réagit Ndranto Razakamanarina, président de l'Alliance Voahary Gasy, une plateforme qui regroupe une trentaine d'organisations environnementales malgaches. Pour le moment, en effet, seuls des complices de second plan ont été arrêtés.

Soixante-dix-neuf affaires attendent de passer devant cette juridiction. Les dix juges qui la composent auront « six mois pour rendre des comptes », a indiqué la ministre de la Justice. Des juges qui « devront faire face aux pressions et aux menaces, car ils auront à faire non pas à de simples malfaiteurs, mais à de gros bonnets », précise-t-elle.

Des brigades mixtes composées d'enquêteurs de la gendarmerie et de la police vont aussi être implantées dans les localités concernées par le trafic de bois de rose.

Présent sur la côte est du pays, ce bois est exporté principalement en Asie où il est transformé en meuble de luxe.

Madagascar

Candidatures à l'élection présidentielle - Le compte n'est pas encore bon

Ils sont maintenant douze à avoir déposé leur dossier de candidature à la HCC. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.