16 Juillet 2018

Seychelles: Un programme vise le gaspillage alimentaire dans les hôtels économisant de l'argent et protégeant l'environnement

Un nouveau programme visant à réduire le gaspillage alimentaire dans les établissements touristiques a été lancé au début du mois.

Appelé «Ne gaspillez pas, mangez», le programme a été lancé après qu'une recherche préliminaire a révélé que le gaspillage alimentaire était un gros problème aux Seychelles - un archipel de 115 îles dans l'océan Indien occidental.

La recherche démontre que les déchets organiques représentaient 50% des sites d'enfouissement des Seychelles, a déclaré la vice-présidente de la Fondation du tourisme durable des Seychelles (SSTF), Diana Körner.

«En réduisant la quantité de déchets alimentaires et en renforçant idéalement la production locale, nous pouvons obtenir de nombreux résultats positifs en termes de réduction des émissions de carbone liées au transport des aliments et à la pourriture, mais également réduire les coûts», a déclaré Mme. Körner.

Une recherche, basé sur une étude sur la production alimentaire menée par un diplômé d'UniSey en sciences de l'environnement, Rosetta Alcindor, a également montré qu'en moyenne, un hôtel aux Seychelles produit quotidiennement 846 g de déchets alimentaires par client.

Mme Körner a déclaré qu'en dépit de certaines activités de compostage ou de partenariats avec des agriculteurs locaux, la grande majorité des déchets alimentaires sont jetés.

"Avec 350 000 arrivées de touristes par an, cela à un impact considérable sur notre environnement naturel, le climat et aussi une grande perte financière pour les hôtels et les restaurants", a déclaré Mme. Körner.

Une réduction de 20% du gaspillage alimentaire peut être obtenue en donnant une formation aux hôtels et restaurants aux Seychelles. En partenariat avec Betterfly Tourism, éditeur français de logiciels, la fondation du tourisme offrira une formation de deux jours sur place au personnel des hôtels et restaurants intéressés.

La session aidera le personnel de cuisine et de service à mesurer et à analyser les déchets alimentaires avec le logiciel EDGAR® et à proposer conjointement des mesures de réduction et de gestion.

Le but de cette application en ligne est de suivre la quantité de déchets alimentaires et le coût associé des restaurants.

"Alimenté par des données comme pondération de plusieurs types - restes, préparation et pain par exemple - le restaurant peut identifier la source de ses pertes, les coûts associés puis construire son propre plan d'action pour les réduire tous les deux et prendre des décisions éclairées sur les mesures de réduction ", a déclaré Mme Körner.

Les plans d'action seront revus périodiquement tous les trois à six mois afin de suivre les progrès du logiciel.

Mme Körner a ajouté que des exemples de bonnes pratiques sont également inclus dans EDGAR® afin d'aider les chef et le personnel et que les coûts liés au gaspillage alimentaire peuvent être réduits de 1,85 $ (SCR25).

Pour faire partie de cette formation, l'établissement devra s'inscrire à un programme d'un an. Les parties intéressées peuvent contacter la fondation à office.sstf@gmail.com pour plus de détails.

"Une série de formations pilotes ont été menées à l'Hôtel l'Archipel et Constance Lemuria à Praslin, ainsi qu'à l'Hôtel Eden Bleu. Les trois hôtels ont souligné les impacts positifs que la formation leur a apportés ", a déclaré M. Körner.

Elle a déclaré à la SNA que la fondation souhaitait recruter autant d'hôtels et de restaurants que possible pour "réduire conjointement la pression sur notre déchetterie, sensibiliser et trouver des solutions collectives au problème du gaspillage alimentaire aux Seychelles".

Au-delà de la formation, le programme prévoit de favoriser la coopération entre les hôteliers et les restaurateurs. Il créera un environnement propice au gaspillage alimentaire et à des solutions d'approvisionnement alimentaire local, par ex. des grappes de compostage, des services de collecte des déchets alimentaires, des partenariats avec les agriculteurs locaux et éventuellement des programmes de dons.

Seychelles

Hausse des exportations de poisson aux Seychelles

L'exportation de poisson frais et congelé à augmenté au cours des six premiers mois de… Plus »

Copyright © 2018 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.