17 Juillet 2018

Congo-Kinshasa: Après un raid sur Béni, soupçons sur une alliance entre ADF et Maï-Maï

Photo: Abel Kavanagh
3 décembre 2014. Beni, Nord Kivu, RD Congo : Des soldats des Forces armées de la RD Congo en patrouille pour sécuriser la ville contre les attaques des groupes armés

Un nouveau raid meurtrier a été signalé dans le territoire de Béni dans le Nord-Kivu, dans l'est de la RDC près de la frontière avec l'Ouganda. Un village ou se trouvait une position des FARDC a été attaqué, par un groupe Maï-Maï sembe-t-il. Il y a au moins quatre morts dont trois militaires.

Il est environ 4 heures du matin ce lundi quand le village de Kabasewa est attaqué par des hommes en armes qui s'en prennent à la position des militaires, pillent le centre de santé, des boutiques et incendient plusieurs maisons. Les assaillants emportent tous les médicaments et les vivres qu'ils ont pu trouver avant de se retirer.

Pour le capitaine Mak Hazukay, porte-parole des FARDC à Béni, il s'agit cette fois d'une attaque des Maï-Maï, mais il soupçonne de plus en plus une collusion des Maï-Maï avec les rebelles ougandais des ADF. « A un moment donné, nous sommes tentés de penser que les Maï-Maï ont un peu servi de béquilles aux rebelles ADF parce qu'il arrive des fois où les ADF attaquent le matin et les Maï-Maï le soir. Nous sommes tentés de penser qu'ils travaillent ensemble », pense-t-il.

Janvier Kasayriyo est rapporteur de la société civile à Béni. Lui non plus n'est pas encore certain de l'identité des assaillants. « La zone où il y a eu des opérations est une zone d'action pour les Maï-Maï. Le mode opératoire est vraiment ADF mais depuis un certain temps, on présume qu'il y a une convergence et que les Maï-Maï et les ADF commencent à collaborer dans les opérations. »

Dans la soirée le bilan définitif de ce qui ressemble à un raid de ravitaillement n'était toujours pas établi. L'infirmier du centre de santé a été abattu. L'armée , elle, reconnait avoir perdu au moins trois hommes. Mais de bonne source, le bilan pourrait être bien plus élevé. D'autant que certains habitants étaient toujours portés disparus.

En savoir plus

Les Maï-Maï appuyés des combattants burundais sèment la terreur

Plusieurs ménages ont été encore touchés par trois jours d'affrontements opposant les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.