17 Juillet 2018

Mali: A Ménaka, le commerce ralenti à cause des pluies

Au Mali, l'hivernage a commencé. Les premières pluies étaient attendues avec impatience alors que le pays a subi une très forte sécheresse cette année. Mais les infrastructures du Mali, sont très vieilles, vétustes. Et les pluies paralysent une partie des routes de commerce.

Ménaka vit du commerce avec le Niger et l'Algérie. Ce matin-là sur la place de l'Indépendance, seule une petite dizaine de camions déchargent leurs marchandises.

« Les camions d'Algérie transportent du matériel et des voitures depuis le Niger. avant il y avait des problèmes avec les bandits, mais maintenant, ça va avec Barkhane qui contrôle ville et les extérieurs », explique Aziz, douanier.

Depuis février, la force française Barkhane mène des opérations anti-terroristes dans la région. La situation sécuritaire s'est stabilisée mais ce sont les pluies qui freinent aujourd'hui le commerce. Djibo Yacouba est entrepreneur en bâtiment et peine à trouver les matériaux dont il a besoin... « Les choses sont difficiles avec l'hiver. La route qui nous relie avec le Niger est coupée. Ils sont partis avant-hier et sont revenus, la route est coupée. »

Ces difficultés de transports provoquent une hausse sensible des prix. Sur le marché, Ly Cissé montre son étal. Il a du mal à joindre les deux bouts. « Avec l'hivernage, tout est cher et notre route était coupée. Des camions étaient partis samedi, ils viennent d'arriver aujourd'hui jeudi. La nourriture est chère, les condiments sont chers parce que les transporteurs ont augmenté les prix. Par exemple, un sac de mil coûtait avant 22 500 francs, aujourd'hui, c'est 30 000. »

L'année dernière, la saison des pluies a provoqué des inondations diluviennes à Ménaka.

Mali

La Francophonie salue la bonne tenue de l'élection présidentielle

Un jour après la publication des résultats définitifs du second tour par la Cour constitutionnelle… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.