16 Juillet 2018

Burkina Faso: Aéroport international de Ouagadougou

Le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, a lancé les travaux d'aménagement des aires de stationnement de l'aéroport international de Ouagadougou, le lundi 16 juillet 2018.

Plus de 10 800 mètres carrés de revêtement seront apposés dans quatre parkings à l'intérieur de l'aéroport international de Ouagadougou. Pour ce travail, plus d'un milliard 300 mille francs CFA sera mobilisé pour polir la surface des aires de stationnement et rendre visibles les différents marquages au sol.

L'opération de réfection a été officiellement lancée par le premier responsable du département des transports, le ministre Vincent T. Dabilgou, le lundi 16 juillet 2018. Pour le ministre, même si la construction de l'aéroport de Donsin est en bonne voie, il est toutefois important de continuer l'entretien de celui de la capitale.

Ainsi, Vincent T. Dabilgou a indiqué que les travaux d'entretien vont rendre plus opérationnelle et plus fonctionnelle l'infrastructure aérienne. Aussi, selon le ministre, même si l'aéroport de Ouagadougou répond aux normes et standards internationaux, la splendeur que lui apporte les réfections va lui permettre de bénéficier davantage d'une certification.

D'ailleurs, il a fait savoir qu'un plan d'urgence dont la mise en œuvre nécessite plus de 26 milliards de francs CFA est en étude pour rénover l'entièreté des installations aéroportuaires. Le directeur général de l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), Mamadou Barro, a expliqué que les travaux devront durer deux mois.

Il a indiqué que tant que l'aéroport est fonctionnel et dessert le monde, il doit être régulièrement entretenu. Car, dit-il, il s'agit d'une question de sécurité et de sûreté.

«Les aires de mouvement, au sol, les parkings et plus tard les pistes d'atterrissage seront concernés par la série de travaux d'entretien que le gouvernement a engagés», a dit M. Barro. Du côté de la maîtrise d'ouvrage, Ousséni Moné de la société ACIT géotechnique a fait savoir que l'entreprise a deux mois pour faire le travail.

Selon lui, les études faites ont révélé que la structure est bien dans son ensemble mais le revêtement présente des fissures et des craquelures de plus en plus profondes. Et c'est du béton bitumineux à module élevé que l'entreprise entend utiliser dans la réfection des aires de stationnement.

Burkina Faso

Commémoration de la journée nationale de la presse

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) a organisé, à l'occasion de la Journée… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.