17 Juillet 2018

Afrique Centrale: Programme économique et financier - La Cemac évalue le Cameroun

C'est le 28 juillet prochain qu'elle livrera les résultats de son évaluation au Cameroun. En attendant, la mission de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC) sur la surveillance multilatérale va examiner l'état de mise en oeuvre au niveau national des divers piliers du programme de réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC).

Hier, premier jour de ce séjour au Cameroun, la mission conduite par Jean-Claude Nguemeni, directeur de la surveillance multilatérale et chef de la mission, s'est entretenue dès les premières heures de la matinée avec le comité technique de suivi des programmes économiques pour le Cameroun.

Il a été question, avec Jean Tchoffo, président de ce comité, de poser les bases de cette mission qui intervient dans un contexte régional marqué par des perspectives macroéconomiques favorables atténuées par la poursuite des tensions sécuritaires en Centrafrique, dans le bassin du Lac Tchad et dans la Région du Pool au Congo, ainsi que la crise socio-politique dans les régions du Nord- Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

« Toutefois bien qu'en 2018, le déséquilibre macroéconomique continue à se résorber, il resterait toujours à des niveaux élevés. Les mesures à mettre en place sont en droite ligne avec les résolutions prises au cours de la Conférence des chefs d'État de la CEMAC de décembre 2016 à Yaoundé », a indiqué Jean-Claude Nguemeni.

Aussi a-t-il précisé que durant son séjour, va rencontrer des experts et les autorités avec qui il discutera de « la conduite de la politique budgétaire, l'état de mise en oeuvre des différentes reformes structurelles engagées, ainsi que les dispositions prises au niveau national pour une conclusion satisfaisante des revues restantes du programme économique et financier du Cameroun avec le FMI ».

Il sera aussi question autour de cette mission d'une dizaine de jours d'évaluer l'état de mise en oeuvre au niveau national des divers piliers du PREF-CEMAC, la situation macroéconomique du Cameroun en 2017 et les perspectives pour 2018 et 2019 mais aussi l'état de la transposition dans la législation nationale des directives du cadre harmonisé de gestion des finances publiques en zone CEMAC.

Sur ce dernier point, on peut dire que le Cameroun est sur la bonne voie. «Nous saluons l'approbation par le parlement camerounais des directives transposant dans l'administration nationale le code de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion des finances publiques ainsi que la directive CEMAC portant loi organique relative aux lois de finances », s'est félicité Jean- Claude Nguemeni. Une démarche dont le but est la gestion moderne, efficace et transparente des finances publiques .

Cameroun

Nord-Ouest, Sud-Ouest et Ouest - Aucune situation de famine

Lors d'un point de presse hier, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural est revenu sur la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.