17 Juillet 2018

Afrique Centrale: Réné Sadi à Ndjamena, l'armée tchadienne va intervenir a Yaoundé le 7 octobre!

René Emmanuel Sadi est donc au Tchad, pour rencontrer Idriss Deby. Les raisons sont évidentes, car la fin de ce règne est sanglante et le sera encore plus.

Biya, 85 ans, est encercle par les conflits militaires dans trois parties du pays, l'Extrême Nord et le Nord, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, l'Est, et sur tous ceux-ci, son armée est en train d'être défaite. Chicotée.

Or il a devant lui l'élection qui décidera de sa survie, tandis que son armée est en train de subir défaite sur défaite au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, ou elle est pratiquement enlisée. Les miliciens bulu du BIR sont mis sans caleçon par des jeunes qui il y'a six mois étaient des bendskinneurs. Ils paradent aujourd'hui même a Bamenda, comme si l'armée n'existait pas.

Et l'armée n'existe plus - car dans quel pays cela est-il possible? Ou? Le gouverneur du Sud-Ouest a vu son convoi attaqué, le sous-ministre français a vu son convoi attaqué. Même le Ministre de la défense (Mindef ) a du prendre la fuite, son convoi ayant été aussi attaqué par les vipers, sur cette route qui est la plus dangereuse du Cameroun - l'axe Buea-Douala.

Limbe vient d'entrer dans la danse, la ville pétrolière, le nerf du pouvoir. Il est clair que le régime est acculé sur le plan militaire, et va jouer cette carte a Ndjamena.

Le Tchad a toujours été la rescousse pour Yaoundé - en 1940 déjà, entre 1960-1970, et évidemment depuis 2014, dans la lutte contre Boko Haram.

Il s'agit d'étendre le mandat des soldats tchadiens qui sont déjà impliqués au Nord du pays, pour les faire venir a Yaoundé tuer les Camerounais qui veulent chasser Biya. La guerre civile camerounaise devient régionale.

Le 7 octobre, les frontières maritimes, terrestres, aériennes, seront fermées pour 48 heures. Internet sera coupé. Le couvre-feu sera imposé sur l'ensemble du pays pendant 48h, avec interdiction de mouvement dans les centres ville - pour une élection qui se fera déjà sans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, dans 8/10 régions donc.

Les résultats de l'élection seront sous embargo pendant deux semaines. Dans ce pays frappé de noir pour si longtemps, les Tchadiens vont tuer, tuer, tuer. Couper les tètes comme entre 1960-1970. On les appelait alors les mafi.

Le 7 octobre sera sanglant a Yaoundé.

Concierge de la république

Tchad

Nouvelle grogne chez les étudiants à Ndjamena

Les étudiants tchadiens protestent contre la fermeture des inscriptions à l'université de Ndjamena… Plus »

Copyright © 2018 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.