16 Juillet 2018

Algérie: Saïda - Une ferme-pilote pour développer la race ovine rouge "Deghma"

Saida — L'expérience de la première ferme-pilote spécialisée dans l'élevage de la race ovine rouge "Deghma", dans la wilaya de Saïda, présente des résultats jugés encourageants, ont fait constater les spécialistes et les responsables du secteur.

Le cas de cette exploitation, lancée en 2016, a été cité en exemple et a fait l'objet d'une récente visite par le wali de Saïda, Seif Islam Louh, qui a constaté de visu le développement "notable" enregistré par cette exploitation, fruit d'un investissement privé.

Son propriétaire, Hadj Mohamed Ghaouti, a expliqué que cet investissement a été lancé avec un cheptel de 30 têtes ovines de cette race réputée pour la qualité de sa viande. "Aujourd'hui, ce cheptel est composé de 200 têtes", a-t-il indiqué avec fierté.

La ferme-pilote s'étend sur une surface de quatre hectares. Elle est située dans la commune de Sidi Ahmed, au sud de la wilaya. La ferme dispose des conditions nécessaires à l'élevage ovin comme la disponibilité de l'eau, de l'électricité, d'un vaste entrepôt couvert, réalisé aux normes permettant de protéger cette espèce de moutons des aléas du climat, hiver comme été.

Un espace a été réservé au sein de cet entrepôt pour la reproduction et l'intensification de la race ovine rouge. Le propriétaire de cette ferme a souligné que l'objectif visé par la création de cette infrastructure est la préservation de cette race, son développement et sa promotion comme patrimoine distinguant la wilaya de Saida.

Pour les spécialistes, les spécificités géographiques de la wilaya de Saïda, la diversité de son couvert végétal steppique comme l'alfa, le thym, la gatfa et l'intérêt que portent les éleveurs à l'activité ont permis de développer cette race réputée pour ses viandes de qualité et d'intensifier le cheptel.

Hadj Mohamed Ghaouti œuvre à développer son projet d'investissement pour atteindre les 600 têtes ovines, au cas où les conditions nécessaires seraient assurées dont l'extension des surfaces steppiques.

De son côté, le wali de Saïda a souligné que les autorités locales sont disposées à soutenir ce projet visant à développer cette race ovine propre à la région et de la préserver comme legs culturel local.

Le président de l'association nationale de protection de la race ovine rouge, Ahmed Dine, a mis l'accent, pour sa part, sur l'existence d'un grand nombre d'éleveurs locaux qui ambitionnent de développer cette race.

Afin de faire connaître cette race et de sensibiliser sur la nécessité de son développement, il est prévu la tenue, à l'initiative de l'association, d'un salon national dédié à la race "Deghma". L'événement aura lieu l'automne prochain à Saïda.

Selon la direction locale des services agricoles, un cheptel de 800 têtes de la race "Deghma" est recensé à travers les différentes régions de la wilaya de Saïda.

Algérie

Participation de l'Algérie à la 1e Foire commerciale intra-africaine au Caire

La 1ère édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF-2018) se tiendra du 11 au 17 décembre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.