18 Juillet 2018

Cameroun: Ordre souverain de Malte - Une coopération bien vivante

Au terme de leur tête-à-tête hier au Palais de l'Unité, Paul Biya et le Grand-Maître de l'Ordre souverain de Malte se sont résolus à accroître la coopération entre Yaoundé et le Palais Magistral de Rome.

Majesté et solennité étaient au rendezvous hier au Palais de l'Unité. Au deuxième jour de sa visite officielle au Cameroun, le Grand-Maître de l'Ordre Souverain de Malte a eu une rencontre en tête-à-tête au Palais de l'Unité avec le président de la République, Paul Biya. Dans un Palais de l'Unité arborant les symboles de l'Ordre Souverain de Malte et du Cameroun, S.A.E Fra'Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto a eu droit à tous les honneurs dus à son rang. La délégation que conduit le Grand-Maître est accueillie peu avant midi à l'esplanade du Palais de l'Unité par le chef du protocole d'Etat Simon- Pierre Bikele. Le cérémonial d'accueil est renforcé par la présence du ministre directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo.

Dans la suite du Grand-Maître de l'Ordre Souverain, on note la présence de l'ambassadeur de l'Ordre Souverain de Malte au Cameroun, Jean-Christophe Heidseck. Côté Cameroun, Antoine Zanga qui représente le Cameroun auprès de l'Ordre Souverain de Malte (et du Saint-Siège) figure parmi les grandes présences. Au sortir de soixante minutes d'entretien avec le chef de l'Etat camerounais, S.A.E Fra'Giacomo Dalla Torre del Tempio di Sanguinetto ne s'est livré à aucune déclaration à la presse.

Mais la satisfaction qui se lisait sur son visage, traduit un échange fructueux avec Paul Biya. De source proche du Cabinet civil de la présidence de la République, les deux hautes personnalités ont, au cours de leur entrevue, magnifié la coopération vivante entre le Cameroun et l'Ordre de Malte. Le souhait de Paul Biya et du Grand-Maître, souligne-t-on, est d'accroître cette coopération afin qu'elle aille le plus loin possible. Le président de la République qui reçoit ainsi pour la deuxième, un haut dirigeant de l'Ordre souverain de Malte a ainsi passé en revue avec son hôte du jour, l'action de l'ordre souverain de Malte notamment dans les domaines de l'humanitaire et des oeuvres médicales. Dans la région de l'Est où il se rend ce matin pour visiter le camp des réfugiés centrafricains de Gado-Badzéré, le Grand-Maître prendra la mesure des besoins de ces populations vulnérables qui bénéficient de l'hospitalité camerounaise.

Le Cameroun compte d'ailleurs sur son autorité morale et son aura pour faire un plaidoyer dans l'optique d'accroître la générosité internationale à l'endroit de ces réfugiés et des populations locales. Au terme de cette rencontre au sommet, le Grand-Maître a été élevé à la dignité de Grand-Croix de l'Ordre national de la Valeur par le président de la République. Une distinction qui symbolise la profondeur des relations qui lient le Cameroun et l'Ordre Souverain de Malte. L'entretien s'est achevé par un échange de cadeaux entre Paul Biya et son hôte. La première dame, Chantal Biya, venue se joindre à cette séance de fin d'audience, a eu droit à la remise par le Grand-Maître d'un chapelet aux insignes de l'Ordre souverain de Malte.

Cameroun

Nord-Ouest, Sud-Ouest et Ouest - Aucune situation de famine

Lors d'un point de presse hier, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural est revenu sur la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.