18 Juillet 2018

Burkina Faso: Participation des femmes à la création artistique - «Engagement féminin» maintient le cap

Lancé en 2008 par Auguste Ouédraogo et Bienvenue Bazié, chorégraphes et fondateurs de la compagnie Auguste-Bienvenue, le projet « engagement féminin » consiste à soutenir un engagement accru des femmes dans le champ de la danse contemporaine.

Ce projet regroupant une centaine de danseuses issues de 12 pays d'Afrique allie la formation professionnelle en danse contemporaine, la formation en administration culturelle, la régie son et lumière, la direction artistique et les débats sur la profession d'artistes danseuses et danseurs.

Selon le coordonnateur de projet François Bouda, « les chorégraphes et formateurs ont eu l'initiative de lancer ce projet parce que qu'ils ont constaté que très peu de femmes prennent des initiatives dans le champ de la danse contemporaine en particulier et artistique en général. Nous avons très peu de femmes à l'instar d'Irène Tassembedo au Burkina, Germaine Acogny au Sénégal » .

La célébration du 10e anniversaire « d'engagement féminin » s'articulera autour de plusieurs activités telles qu'une résidence de formation ; une matinée rétrospective ; une table ronde sur l'engagement des femmes dans la création artistique en Afrique ; des spectacles de danses et un film documentaire.

« Les Vivants » est le spectacle phare qui sera présenté comme apothéose et pour Lacina Coulibaly, l'un des concepteurs artistiques « dans le spectacle « Les Vivants», nous essayons de pousser beaucoup plus sur l'humain. Pour la conception nous avons traité le spectacle de manière à ce que chacun s'y retrouve »

A la question de savoir s'il y a de l'engouement au Burkina, le chorégraphe Bienvenue Bazié répond : « Le public burkinabè s'intéresse au spectacle, je pense que la même difficulté d'avoir un public qui remplit la salle existe partout dans le monde donc nous faisons à notre échelle. Je pense que c'est ensemble que nous pouvons réussir à remplir la salle ».

Auguste Ouédraogo quant à lui, se dit satisfait du bilan 10 ans après parce qu'il y'a près de 200 danseuses qui se sont engagées et qui mènent des carrières et ont des projets. Et c'est cette raison qui les pousse à avancer sans baisser les bras malgré les difficultés économiques et financières.

Burkina Faso

Tour du Faso - Le parcours de l'édition 2018 dévoilé

Les organisateurs du Tour international cycliste du Faso (2.2 à l'UCI) ont rencontré la presse jeudi pour… Plus »

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.