18 Juillet 2018

Togo: Vers un retour négocié de Tikpi Atchadam au Togo ?

L'interrogation en vaut la peine à la lecture d'un article intitulé « TOGO/GHANA : Tikpi Atchadam bientôt de retour à Lomé ? » et signé de nos confrères de La Lettre du Continent sur les non-dits du dernier séjour des facilitateurs dans la crise togolaise au Togo lors des travaux du dialogue intertogolais le 27 Juin dernier.

Selon le confrère, « Facilitateurs dans la crise togolaise, les présidents Alpha Condé et nana Akufo-Addo ont profité de leur nouveau passage à Lomé, fin juin, pour demander à leur homologue Faure Gnassingbé de prendre des « dispositions » afin de permettre un retour rapide de l'opposant Tikpi Atchadam dans le pays.

Cette demande fait suite à une précédente requête du groupe C14, la coalition des 14 partis de l'opposition. Le patron du Parti national panafricain (PNP) et leader des premières manifestations contre le régime togolais séjourne, depuis fin 2017, au Ghana ».

Outre les deux facilitateurs, il est dit que cette évidence d'un retour de l'opposant au régime de Faure Gnassingbé a été l'objet de discussion entre le chef de l'Etat togolais et son homologue de la Côte d'Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, au mois de Juin dernier, lors d'une visite effectuée par le président togolais et président en exercice de la CEDEAO.

On peut comprendre ces différentes implications pour un retour négocié du président du PNP au Togo, dans la mesure où, certaines sources bien introduites près des autorités togolaises renseignent qu'il est accusé de « troubles à l'ordre et d'incitation à la haine » et que dans ces conditions, un retour au pays ne saurait se faire sans imposition de« conditions spéciales »

Mais en attendant que ces démarches n'aboutissent, en exil politique au Ghana depuis déjà plusieurs mois, Tikpi Atchadam, n'est plus, d'après des sources qui lui sont proches, dans la ville de Tema, où il logeait autrefois dans une villa mise à sa disposition par un ami, mais réside désormais dans une résidence plus huppée à East Legon, en plein capitale Accra.

Togo

Coup de tampon

La falsification de documents administratifs est très fréquente au Togo. Et c'est assez simple car la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.