18 Juillet 2018

Sénégal: Oumar Gueye - «Nous n'avons qu'un seul accord de pêche avec l'UE»

Les pertes en vies humaines en haute mer comparativement à l'année dernière (2017) sont à la baisse. La gestion rationnelle et efficiente des ressources halieutiques est un fait. C'est ce qu'a annoncé hier mardi 17 juillet, Oumar Guèye, ministre de la pêche et de l'économie maritime lors de la cérémonie de remise de 40 kids de géolocalisation aux pécheurs artisanaux.

Le ministre de la Pêche et de l'économie maritime Oumar Guèye, a laissé entendre hier mardi 17 juillet, lors de la cérémonie de remise de kids de géolocalisation destinés aux acteurs de la pêche artisanale, à la direction de la protection et de la surveillance des pêches que le Sénégal est dans une dynamique de gestion rationnelle de ces ressources halieutiques.

«Nous sommes conscients de la nécessité de gérer de manière efficace et efficiente les ressources halieutiques. Car, de nos jours, le besoin de consommation augmente et la ressource se raréfie de plus en plus.

Cette prise de conscience fait qu'actuellement, nous avons un seul accord de pêche avec l'Union européenne (Ue) pour quatorze mille tonnes de tons... »,a-t-il tenu à rassurer les pêcheurs, tout en les appelant à une meilleure prise de conscience (responsabilité) pour une meilleure préservation de nos ressources halieutiques.

Poursuivant son développement, il dira: «Depuis 2012, nous avons pris des mesures pour mieux gérer nos ressources halieutiques.

Ainsi donc, d'importants moyens techniques (patrouilleuses en haute mer... ) et humains relatifs aux contrôles et à la répression ont été déployés par le gouvernement pour mieux préserver nos ressources halieutiques. D'ailleurs, dans toute la sous-région, le Sénégal est le seul pays qui a un accord avec l'Ue».

40 KIDS DE GEOLOCALISATION REMIS AUX PECHEURS ARTISANAUX

«Avec ces 40 kids de géolocalisation, nous expérimentons la sécurité de nos pécheurs en haute mer. Nous attendons 70 autres dans les jours à venir. Et 100 autres kids de démonstration d'Afrique du Sud. Tout ceci, rentre dans le cadre du programme d'équipements des pêcheurs artisanaux»,a annoncé le ministre de l'économie maritime.

LES PERTES EN VIES HUMAINES SONT A LA BAISSE

Les mesures d'accompagnement mises en place par le gouvernement, commencent à donner résultats satisfaisants. Ainsi selon le ministre: «à titre comparatif, le nombre de morts en mer reste énorme même si la tendance est à la baisse.

Dans le premier trimestre de 2017, nous avons enregistré 66 accidents pour 99 morts et disparus contre 45 dans la même période en 2018 pour 66 morts et disparus», a ainsi regretté le ministre.

Donc, poursuit-il: «Nous notons une tendance baissière malgré la fréquence des accidents. Mais, nous renouvelons notre engagement à pour poursuivre les mesures d'accompagnement pour assurer une bonne sécurité de nos compatriotes (...)».

Sénégal

Hausse de la production d'or, passée de 6,72 à 7,25 tonnes en un an

Le dernier rapport de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives fait état d'une hausse de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.