Afrique de l'Est: Reprise historique de la liaison aérienne Ethiopie-Erythrée

Ethiopian Airlines lance son premier vol avec un équipage entièrement féminin (photo d'archives)

Cela ne s'était pas produit depuis 20 ans. Ce mercredi matin, 18 juillet, un avion commercial a décollé d'Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, vers Asmara, la capitale érythréenne. La reprise du trafic aérien entre les deux Etats marque un pas de plus dans la réconciliation historique entre les deux Etats. Réconciliation engagée début juillet, avec la signature d'une déclaration conjointe de paix et de coopération.

« L'oiseau de paix vient d'atterrir à Asmara ». C'est en ces termes que l'Ethiopian Airlines a annoncé sur son compte Twitter l'atterrissage du premier avion en 20 ans reliant l'Ethiopie à l'Erythrée. Un atterrissage marqué par les danses et chants de certains passagers.

« Je suis surexcité. L'Histoire est en marche », a déclaré l'un d'eux, Izana Abraham, un Erythréen né à Addis-Abeba, éloigné de son pays depuis la guerre qui a opposé l'Ethiopie à l'Erythrée, entre 1998 et 2000.

Emotion partagée par le directeur général de l'Ethiopian Airlines, Tewolde Gebre Mariam. « Ce jour représente un événement historique dans l'histoire de l'Ethiopie et de l'Erythrée », a-t-il commenté. Et pour marquer le coup, sa compagnie a servi du champagne à tous les passagers de ce vol hautement symbolique. Des roses leur ont également été distribuées.

En raison de la forte demande, un deuxième avion a décollé d'Addis-Abeba vers Asmara dans la journée. La reprise du trafic aérien entre l'Ethiopie et l'Erythrée intervient quelques jours seulement après la réouverture des liaisons téléphoniques entre les deux pays. Et la réouverture de l'ambassade d'Erythrée en Ethiopie.

Et pour sceller leur réconciliation, les deux pays devront à présent s'attaquer à des chantiers bien plus complexes. Comme celui de la réouverture des ports érythréens à l'Ethiopie ou de la démarcation de leur frontière commune.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.