18 Juillet 2018

Ile Maurice: Travaux routiers - Les Salines perdent leur saveur sous le bitume

Le bruit des machines interpelle alors que nous pénétrons le cadre magnifique qu'offre le jardin des Salines. Il est presque 15 heures ce jeudi 12 juillet et, déjà, quelques retraités font leur jogging habituel. Au loin, des excavateurs. En y regardant de plus près, l'on remarque des trous et des arbres à terre. D'autres, qui n'ont pas été déracinés, ont été numérotés. Ce qui laisse penser qu'ils sont les prochains sur la liste. Officiellement, les habitants de la région ne savent pas ce qui se trame dans le jardin des Salines. Nous sommes allés aux renseignements.

La route en question est censée rallier Les Salines à Fort-William. Sur place, nous rencontrons Vinod. Il habite Les Salines depuis sa naissance. Aujourd'hui âgé de 66 ans, ce retraité est un habitué du jardin. Il y vient pratiquement tous les jours pour faire son jogging. L'ancien pressier nous explique que les travaux l'ont interpellé et qu'il n'est pas contre le développement de la région. Et puis, des développements, Vinod en a vu des tas depuis sa naissance.

Arbres déracinés

«Je me souviens que ce jardin a toujours été très beau. Il y avait tout plein d'oiseaux dans le passé, il y avait aussi une grande variété de fleurs. Ainsi que des cerfs et des tortues», raconte le sexagénaire. «Mais les choses ont changé. Le jardin est toujours beau mais il y a eu des développements. Il faut bien que les choses évoluent, on ne peut pas le contester.» Vinod s'est résigné : «L'intérêt du pays passe avant celui des habitants d'une région.»

Mais pour les amoureux du patrimoine, ces développements sont loin de laisser indifférent. Gino, un habitant de Baie-du-Tombeau, vient, lui, régulièrement se reposer au jardin. Assis sur l'herbe, son vélo à côté de lui, il nous raconte qu'il est venu profiter de son jour de congé.

«Je viens ici souvent tout seul mais lorsque je le peux, j'emmène aussi ma famille. Nous aimons ce jardin. Je suis triste de voir ce qu'ils font avec les arbres. Ils sont là depuis tellement longtemps. Ça fait mal de les voir déraciner», déplore Gino.

Interrogés, ceux qui transportaient les arbres abattus affirment que ces derniers seront replantés ailleurs dans le jardin. Même refrain du côté de la Road Dévelopment Autodrity. Les canons, les arbres et les murs historiques seront tous déplacés, assurent-il

Une nouvelle route d'accès à Fort-William

Rs 75 millions pour une route d'accès à Fort-William. C'est là le projet qui se trame depuis la semaine dernière sous les coups de pioche des ouvriers de la compagnie Transinvest Construction Ltd. Il s'agit de la construction d'une route à deux voies, longue de 800 mètres, qui reliera Les Salines à Fort-William, proche du Bulk Sugar Terminal. Les travaux devraient être complétés d'ici avril 2019.

Cette nouvelle route d'accès servira aux développements futurs de la Mauritius Ports Authority. Elle sera d'une largeur de 4 mètres, avec des trottoirs des deux côtés. Un pont ou un ponceau d'environ 15 mètres est également envisagé.

Ce qui inquiète les habitants, c'est surtout que des arbres et des infrastructures historiques risquent d'être affectés. «Déjà, nous avons vu de gros arbres être coupés», affirme un habitant.

Les constructeurs ont, toutefois, pour contrainte de «protéger» murs historiques, canons et arbres. À la Road Development Authority (RDA), une source autorisée rassure que le jardin Robert Edward Hart ne sera pas démoli ni ne le sera partiellement.

Selon lui, la route sera construite le long de la limite du jardin Robert Edward Hart. «Cette route occupera une très petite partie, soit environ 4 % de la superficie du jardin.»

Le réseau routier existant dans le jardin Robert Edward Hart sera, quant à lui, reconfiguré. La route sera réhabilitée sur une largeur de 8 mètres, avec accotements des deux côtés. D'autres travaux, tels que l'agrandissement de drains seront entrepris.

Ile Maurice

Rodrigues-Culture - Lancement du projet de Diksioner Kreol Rodrige

L'Assemblée Régionale de Rodrigues, par le biais de la Commission des Arts et de la Culture, en… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.