18 Juillet 2018

Burkina Faso: Samandéni - Un pas de plus vers l'aménagement de terres irriguées

L'hebdomadaire Conseil des ministres s'est tenu, le mercredi 18 juillet 2018, à Ouagadougou. Ont figuré, entre autres, parmi les dossiers examinés hier, l'approbation d'un appel d'offres pour l'aménagement d'espaces irrigués dans la vallée de Samandéni et l'adoption des statuts de l'Agence de régulation pharmaceutique.

Le processus est lancé pour l'aménagement de périmètres irrigués dans la vallée de Samandéni à la suite des travaux du Conseil des ministres du 18 juillet 2018 tenu au palais de Kosyam.

Selon le rapport fait par le ministre, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, cette session de l'équipe gouvernementale a approuvé les résultats de l'appel d'offres international n°2017-013 du 20 décembre 2017 sur le recrutement d'entreprises en vue de la réslisation des travaux d'aménagement d'hectares de périmètres irrigués dans le cadre du Programme de développement intégré de la vallée de Samandéni.

Cet appel d'offres implique aussi la construction de stations de pompage et le recalibrage du fleuve Mouhoun sur 96 kilomètres, du barrage de Samandéni au périmètre irrigué, a-t-il précisé.

Tous ces travaux, a poursuivi le ministre Dandjinou, coûteront 32 milliards de F CFA au budget de l'Etat. Remis Fulgance Dandjinou a expliqué que la phase d'aménagement du périmètre irrigué dans le cadre de ce projet est portée principalement par l'Etat burkinabè puisque les partenaires techniques et financiers se sont reportés sur la construction du barrage.

En plus de ce dossier, le conseil a entériné la création de l'Agence nationale de régulation pharmaceutique, selon le porte-parole du gouvernement. Le décret portant création de cette nouvelle structure ainsi que les statuts ont été adoptés, d'après M. Dandjinou.

«Cette structure s'inscrit dans la mise en œuvre des recommandations de l'OMS et de l'UEMOA. Elle vise à apporter une meilleure protection du secteur et réduire le phénomène de contrefaçon de produits pharmaceutiques, la mise en place d'un environnement favorable au développement de l'industrie pharmaceutique nationale, le développement de ressources pharmaceutiques de qualité ainsi que le renforcement de la qualité et l'innocuité des produits de santé», a indiqué le porte-parole du gouvernement.

Par ailleurs, le Conseil a adopté les documents de politique sectorielle de santé pour la période 2017-2027. Cette politique de santé est axée sur l'accès aux services de santé, la nutrition, l'amélioration de la transition démographique, la promotion de la bonne gouvernance du secteur de la santé et le financement de ce secteur, selon le rapport fait par Rémis Fulgance Dandjinou.

A l'entendre, la nouvelle planification vise la réduction de la morbidité et la mortalité, l'augmentation de l'espérance-vie à la naissance et l'amélioration du bien-être général des populations. «Le secteur de planification de la santé regroupe les ministères en charge de la femme, de l'aménagement hydraulique et de la santé», a-t-il précisé.

Burkina Faso

Reprise du procès du putsch manqué

Le procès du putsch manqué de septembre 2015 a repris hier, 16 août 2018, à la salle des… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.