18 Juillet 2018

Cote d'Ivoire: Agboville/Montée du cours Agbo - La ministre en charge de la solidarité aux côtés des 150 familles sinistrées

La Ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, le Professeur Mariatou Koné s'est rendue, ce mercredi 18 juillet 2018, à Agboville pour exprimer la compassion du Gouvernement aux familles sinistrées suite à la montée du fleuve Agbo.

Cette montée du fleuve Agbo a causé de nombreux dégâts matériels ; l'on note 5 quartiers inondés et 150 familles sinistrées issues des quartiers artisanal, Gantoi, Djoulakro, Kouakoukro et Montaigne 2.

Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n'a été enregistrée. 40 familles sinistrées sur les 150 ont dû abandonner maisons et effets personnels pour trouver refuge ailleurs. Il convient de souligner que c'est une situation récurrente à laquelle sont confrontées les populations riveraines au fleuve Agbo à chaque saison des pluies.

Après la visite des sites, la Ministre Mariatou Koné a au nom du président de la République, Alassane Ouattara et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly traduit le « yako » ou encore la compassion de la nation aux sinistrés. Par la suite, elle a fait des dons en vivres et non vivres d'une valeur de 20 millions de FCFA. Ces dons sont composés essentiellement de matelas, de riz, d'eau, d'huile, de pâtes alimentaires etc.

Outre les vivres et non vivres, la Ministre a apporté un appui de 2 millions de francs CFA aux familles ayant accepté de quitter les zones à risques et a invité les autres familles à faire de même pour sauver leurs vies.

« Nous saluons le courage et la responsabilité des 40 familles qui ont quitté leurs maisons ; j'invite les autres aà quitter les zones à risques » « Les inondations sont le fait de la nature cependant nous pouvons atténuer par nos comportements » a poursuivi la ministre.

Elle a également instruit le Maire de la commune d'Agboville de trouver en urgence un site de recasement pour les sinistrés. Monsieur Kanga Yao Maurice, chef du quartier artisanal et porte-parole des sinistrés, a adressé des mots de remerciements au Président de la république, au Premier ministre et au Gouvernement pour cette action de solidarité qui va soulager de nombreuses familles en cette période difficile.

Il a par ailleurs fait un plaidoyer auprès de la Ministre pour que l'Etat trouve une solution durable à ce problème à travers le démarrage des travaux d'aménagement dans les lits du fleuve Agbo à partir du quartier artisanal.

Peu avant, le Maire de la commune d'Agboville, Monsieur Acho N'Cho a exprimé sa gratitude au Gouvernement pour son soutien. Cette activité a enregistré la présence du corps préfectoral, du conseil régional et des représentants des ministères techniques.

La mission d'Agboville intervient après celle du département d'Aboisso le week-end dernier suite à la montée du fleuve Bia qui a également causé de nombreux dégâts matériels et humains dont deux (2) morts.

Cote d'Ivoire

Décès de Kofi Annan - Le SG de l'ONU, Antonio Guterres, salue "la mémoire d'un mentor"

L'actuel Secrétaire général (Sg) des Nations unies, Antonio Guterres, salue la mémoire de… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.