18 Juillet 2018

Sénégal: Pénurie d'eau à Dakar - Six millions de litres d'eau distribués gratuitement aux populations

Photo: facebook
Pénurie d'eau à Dakar

La pénurie d'eau affecte les ménages dakarois qui font des pieds et des mains pour pouvoir en disposer en quantité insuffisante à leurs besoins quotidiens. Face à une telle situation, la Sde a eu l'idée de mettre en place des robinets publics dans plusieurs quartiers de Dakar.

C'est le cas aux Parcelles Assainies où nous avons constaté de visu le rôle salvateur que jouent des points d'eau dans la fourniture d'eau à Dakar. A ce jour, six millions de litre d'eau sont déjà gratuitement distribués aux populations. L'approvisonnement va se poursuivre en attendant le retour à la normale.

En ces temps de perturbation dans l'approvisionnement en eau de la capitale, la Sénégalaise des eaux (Sde) a pris un certain nombre de mesures pour atténuer la galère des ménages. Parmi ces solutions, la mobilisation de citernes d'eau qui, chaque jour, font des rotations à travers les quartiers de Dakar pour approvisionner les maisons.

Cependant, après avoir constaté les limites de cette solution, la Sde a en outre installé des points d'eau un peu partout dans la capitale. Y compris en banlieue où des dizaines de robinets publics ont été installés au grand bonheur des populations qui y trouvent un moyen de soulager leurs maux.

Hier, une visite guidée a été menée sur le terrain sous la conduite d'une délégation de la Sde. Sur place, on pouvait constater ces robinets publics (ou points d'eau) tout le long de la route. Des femmes, voire des jeunes tous munis de bidons vides font la queue et attendent tranquillement leur tour pour s'approvisonner en eau.

A côté d'un de ces robinets installés à l'unité 17 des Parcelles assainies, une charrette est immobilisée par le jeune Moustapha qui s'emploie à la charger au fur et mesure que les bidons sont remplis. "Nous venons de loin, car, il n'y a pas d'eau dans notre quartier.

Cela aurait été pire si ces robinets publics n'avaient pas été installés dans ces zones » a affirmé le jeune homme. "Le calvaire a duré mais avec ces robinets, nous pouvons patienter le temps que la situation revienne à la normale" réagit Fatoumata Ba. Directeur de la communication et de la coopération de la Sde, Ndiaya Diop a révélé que 52 points d'eau ont été installés en banlieue.

«Sur l'axe Ecole Dior-Sapeurs pompiers, 14 points d'eau ont été installés. Cela permet aux populations d'organiser l'approvisionnement quotidien en eau potable» a-t-il révélé.

Il considère qu'en recourant à une telle option, la Sde pallie les aléas inhérents à la rotation des camions-citernes à travers les quartiers de Dakar. "Il y a un point d'eau à chaque coin de rue. Cela permet aux populations de choisir l'heure à laquelle, elles vont chercher de l'eau.

La Sde est en train de s'entendre avec les populations sur un planning de rotation de ces camions-citernes» a-t-il ajouté. « A ce jour, 89 camions-citernes ont distribué au moins six millions (6000000) de litres d'eau et gratuitement» a annoncé Ndiaya Diop.

A l'en croire, cette option combinée à celle qui consiste à installer ces robinets publics permettra de maîtriser la situation en attendant que la solution définitive voie le jour.

«Ce qui veut qu'aujourd'hui, la situation est en train de s'améliorer progressivement sur le terrain de la desserte en eau. Avec tout ce que nous avons fait ici, l'espoir est permis» a-t-il ajouté.

Il a rappelé la visite que le directeur général de la Sde et celui de la Sones ont effectuée à Tassettte à Bayakh et à Lam Lam pour s'enquérir de l'état d'avancement des travaux particulièrement pour les forages qui étaient attendus pour un apport en volume d'eau.

Sénégal

Neuf pirogues sénégalaises saisies par la Marine Bissau guinéenne

Neuf pirogues appartenant à des pêcheurs sénégalais saisies par la Marine Bissau… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.