19 Juillet 2018

Cameroun: Mondial de volley-ball féminin - L'au revoir du Minsep

Le ministre Bidoung Mkpatt a remis le drapeau national à la sélection au cours d'une cérémonie hier à Yaoundé.

La sélection nationale féminine de volley-ball s'apprête à quitter le Cameroun pour poursuivre sa préparation en France, dans le cadre de sa participation aux prochains Championnats du monde à Yokohama au Japon.

Hier dans la salle de conférences de son département ministériel, le ministre des Sports et de l'Education physique, Bidoung Mkpatt a tenu à leur dire au revoir. « Cette cérémonie a pour but d'attirer votre attention et votre responsabilité pendant cette compétition.

Et aussi de vous exprimer l'encouragement et le soutien des pouvoirs publics », déclare notamment le ministre Bidoung Mkpatt. Peu avant le discours du ministre des Sports, la capitaine Christelle Nana, le sélectionneur national, Jean René Akono et le président de la Fédération camerounaise de volley-ball, Serge Abouem, ont tous remercié le gouvernement pour tous les efforts consentis aussi bien dans le cadre de la préparation que de la participation effective à ce rendez-vous mondial.

La capitaine a promis de ne ménager aucun effort pour porter haut le drapeau du pays. Un symbole qui lui a d'ailleurs été remis par le Minsep.

Pour sa part, l'entraîneur a salué les nombreux stages à venir qui sont des garanties de l'amélioration de la performance. Tout en présentant le déroulement de la suite de la préparation en France, en Italie, en Suisse et en Slovénie.

De son côté, le président Serge Abouem précise : « Nous savons que ce ne sera pas facile. Nous ne vous décevrons pas. Nous donnerons le meilleur de nousmêmes ». Toute l'équipe se porte bien, en dehors des soucis inhérents aux séances d'entraînement et à la fatigue.

Soucis qui sont d'ailleurs réglés au fur et à mesure qu'ils surviennent par le staff technique. Christelle Nana et ses coéquipières quittent le Cameroun en principe demain pour la France, afin d'y entamer la deuxième phase de leur préparation.

C'est donc auréolée de son titre de championne d'Afrique que la sélection nationale participera au prestigieux rendez-vous mondial, prévu du 27 septembre au 20 octobre prochain. « Nous nous engageons à aller le plus loin possible dans la compétition.

Nous sommes déterminées. Nous avons la foi », a conclu Christelle Nana.

Cameroun

Dix ans après... Fondjomekwet se souvient d'un chantre du biyaïsme à l'Ouest

Son village a même été baptisé Mvogmeka II pour son penchant en faveur du Rdpc. Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.