19 Juillet 2018

Sénégal: Précision de l'Office du baccalauréat - Aucun candidat n'est suspendu pour le moment

Les responsables de l'Office du baccalauréat ont démenti la rumeur selon laquelle les candidats, qui avaient utilisé leur téléphone portable lors de l'examen du bac, seraient déjà suspendus pour 5 ans.

Un communiqué parvenu à la rédaction précise que les candidats concernés ont fait l'objet de rapports circonstanciés et leurs dossiers sont introduits dans le circuit du conseil de discipline de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, seul habilité par la loi à prononcer la relaxe ou la sanction à appliquer.

« En application du règlement en vigueur, ces candidats sont exclus de la présente session d'examen. Cette mesure conservatoire restera en vigueur durant la période d'attente du verdict du conseil de discipline », relate-t-on.

Le document révèle que, dans le cadre de la tenue des examens du baccalauréat 2018, des incidents ont été notés dans plusieurs centres d'examen. Ces incidents sont relatifs au port et à l'usage du téléphone portable par les candidats. Il s'agit, selon le communiqué, de 127 candidats repartis dans plusieurs centres d'examens.

Pour l'épreuve de philosophie du baccalauréat général, un candidat du centre Cem Martin Luther King de Dakar, un autre du centre du Lycée de Ndouloumadji Founebe (Matam), un candidat du centre du lycée de Koumpentoum dans la région de Tambacounda et 124 candidats du centre du lycée Ahmadou Ndack Seck de Thiès sont exclus pour détention de téléphone portable.

Pour le baccalauréat technique, un candidat du centre du lycée technique industriel Maurice Delafosse a été renvoyé pour le téléphone portable, de même que son camarade du centre du Collège Saint Michel de Dakar et trois autres du lycée technique et d'enseignement professionnel de Thiès.

Le communiqué signale que, pour ce qui concerne le baccalauréat général, 10 cas ont été signalés après deux jours de composition.

Le document rappelle que l'Office du bac avait mené, avant la tenue du baccalauréat, une campagne de communication nationale informant l'interdiction aux candidats de l'introduction du téléphone portable dans les centres d'examen.

Sénégal

La FIFA menace de suspendre le Nigeria et le Ghana

La Fifa menace de suspendre les fédérations du Nigeria et du Ghana, à cause d'ingérences… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.