19 Juillet 2018

Sénégal: Diversification des produits et bonnes performances de la destination Sénégal - Vers un plan spécial d'accéleration des investissements touristiques

Tout en exhortant le Premier ministre à entreprendre, avec les acteurs privés du secteur, une évaluation globale des programmes et projets d'aménagement et de développement de nouvelles zones touristiques, le président Macky Sall invite le gouvernement à déployerun Plan spécial d'accélération des investissements dans le tourisme.

Aussi a-t-il demandé d'accorder une importance primordiale au renforcement du désenclavement, à l'aménagement et à la réhabilitation du Patrimoine de Gorée etla signature d'un Contrat d'Etablissement entre l'Etat et l'Institut Islamique de Dakar.

En réunion du Conseil des ministres qu'il a présidé hier, mercredi 18 juillet 2018, le Chef de l'Etat a invité le Premier ministre à «entreprendre, avec les acteurs privés du secteur du Tourisme, une évaluation globale de l'état de mise en œuvre des programmes et projets d'aménagement et de développement de nouvelles zones touristiques»,lit-on dans le communiqué du conseil.

Mieux, le président Macky Sall demande également au gouvernement de «déployerun Plan spécial d'accélération des investissements touristiques en vue d'asseoir la diversification des produits touristiques et les bonnes performances de la Destination Sénégal, d'une part, de faire du Sénégal un hub culturel international d'autre part.»

En effet, appréciant les programmes d'aménagement et de développement de nouvelles zones touristiques, Macky Sall a donné instruction au gouvernement «d'amplifier la dynamique concertée de relance du secteur en veillant à l'optimisation du potentiel national en matière de création d'emplois, de croissance, et à la consolidation des résultats remarquables relevés ces dernières années dans le secteur, notamment en terme de flux touristiques.»

L'IMPORTANCE PRIMORDIALE DU DÉSENCLAVEMENT, L'AMÉNAGEMENT ET LA RÉHABILITATION DE GORÉE

Poursuivant sa communication autour de la sauvegarde du patrimoine classé de l'Ile de Gorée et le renforcement de sa desserte maritime, le Chef de l'Etat a rappelé que ce site, patrimoine mondial de l'UNESCO, demeure une «vitrine du rayonnement» du Sénégal dans les domaines culturel et touristique.

C'est pourquoi il enjoint le gouvernement à «accorder une importance primordiale au renforcement du désenclavement, à l'aménagement et à la réhabilitation du Patrimoine de l'Île de Gorée»,note la source.

SIGNATURE D'UN CONTRAT D'ETABLISSEMENT ETAT-INSTITUT ISLAMIQUE, AVANT FIN SEPTEMBRE

Par ailleurs, relevant la nécessité de la modernisation de l'Institut Islamique de Dakar Macky Sall a appelé le gouvernement à «diligenter, avant fin septembre 2018, la signature d'un Contrat d'Etablissement entre l'Etat et l'Institut Islamique de Dakar pour asseoir son autonomie financière, ainsi que son équipement adéquat.»

Car, cette structure joue, depuis sa création, un rôle fondamental dans l'éducation, la formation, la recherche et la publication de manuels et d'écrits scientifiques concernant l'enseignement et la culture arabo-islamiques.

Suffisant pour qu'il demande au gouvernement, en relation avec l'ensemble des acteurs impliqués dans les programmes, l'organisation et le fonctionnement de cet institut, de «renforcer l'exécution du Plan de modernisation de cette structure majeure de notre système éducatif et de recherche en sciences de la religion.»

LE DIFFEREND UNACOIS/JAPPO-AUCHAN S'INVITE AU CONSEIL DES MINISTRES

Macky demande «une réforme du secteur de la distribution au Sénégal»

La guéguerre entre Auchan et les commerçants Sénégalais conduits par l'Unacois/Jappo s'est invité, hier mercredi, en réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. A ce sujet, Macky Sall exhorte le ministre en charge du commerce, Alioune Sarr à proposer, dans les meilleurs délais, les textes réglementaires appropriés sur le commerce en gros et celui traditionnel.

«Tirant les conclusions du débat général, le Chef de l'Etat a demandé au ministre en charge du Commerce d'engager une réforme du secteur de la distribution au Sénégal et de proposer dans les meilleurs délais, les textes réglementaires appropriés», informe le communiqué du conseil.

Auparavant, le ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME a fait une communication axée sur le développement, l'organisation et la réglementation des commerces de grande distribution et des commerces traditionnels au Sénégal.

Déjà la veille, avant-hier mardi, Alioune Sarr avait convié les différentes parties à une réunion pour trouver des solutions à ce différend Unacois/Jappo-Auchan dont le départ est réclamé par ces commerçants sénégalais.

AUTONOMISATION DE L'ECLAIRAGE PUBLIC PAR LE SOLAIRE SYSTEMATIQUEMENT

Dans un autre registre, poursuivant sa communication autour du développement de l'éclairage public de nos communes, le président de République invite le gouvernement «à prendre toutes les dispositions juridiques, administratives et financières nécessaires au lancement effectif des travaux d'installation de lampadaires solaires sur les édifices et zones ciblés, selon des critères techniques et géographiques rigoureusement appliqués».

Cela suppose d'abord que le gouvernement engage, en relation avec les élus territoriaux, «l'intensification de la mise en œuvre du programme national d'autonomisation de l'éclairage public par le recours systématique au solaire», ajoute la source.

«BUS RAPID TRANSIT (BRT)» SUR LE CIRCUIT PETERSEN-PREFECTURE DE GUEDIAWAYE

MACKY POUR LE DEMARRAGE DES TRAVAUX DE LA PHASE PILOTE, DEBUT DECEMBRE 2018

«Lever toutes les contraintes administratives et financières, afin d'engager, dans les meilleures conditions, le démarrage des travaux de la phase pilote du projet de Transport collectif «Bus Rapid Transit (BRT)» sur le circuit Gare routière Pétersen-Préfecture de Guédiawaye, au début du mois de décembre 2018.»

C'est entre autres instructions que le président Macky Sall a donné à son gouvernement hier, mercredi 18 juillet, en Conseil des ministres dont il a présidé la réunion.Il appréciait, ainsi, l'amélioration durable de la mobilité urbaine, exhortant, par la même, le gouvernement a «y accorder une attention particulière, notamment dans l'agglomération de Dakar.»

Au titre des textes législatifs et règlementaires, le conseil a examiné et adopté«le projet de décret modifiant et complétant le décret n°77-887 du 12 octobre 1977 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de la santé publique et de l'action sociale» et «le projet de décret portant organisation du ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l'Aménagement du Territoire.»

Sénégal

Human Rights Watch dénonce les violences sexuelles dans les collèges

Dans un rapport publié le 18 octobre, à Dakar, l'ONG américaine a indexé des abus dont les… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.