19 Juillet 2018

Maroc: Le front Polisario continue à défendre les ressources du peuple sahraoui (diplomate sahraoui)

SANTA CRUZ DE TENERIFE (ESPAGNE) - Le représentant du front Polisario aux Canaries espagnoles, Hamdi Mansour, a affirmé que le front Polisario, en tant que représentant légitime et unique du peuple sahraoui, "continue à défendre les richesses des sahraouis", appelant toutes les compagnies et les entreprises européennes à respecter l'arrêt de la Cour de Justice européenne (CJUE) ayant confirmé que le Maroc n'a aucune souveraineté sur le Sahara Occidental.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, tenue au siège des syndicats canariens des travailleurs, le diplomate sahraoui a mis en avant la bataille juridique menée par le front Polisario en Europe en vue de protéger les ressources naturelles sahraouies, exhortant toutes les compagnies européennes à respecter l'arrêt de la CJUE confirmant que le Maroc n'a aucune souveraineté sur le Sahara Occidental qui est un territoire autonome, non concerné par le champ d'application de l'accord de pêche conclu entre le Maroc et l'Union Européenne (UE).

A ce propos, M. Hamdi Mansour a exprimé le mécontentement du front Polisario quant aux "tentatives répétées" de la Commission européenne visant à contourner les décisions de la CJUE et l'avis du conseiller juridique des Nations Unies (ONU) concernant l'exploitation des ressources sahraouies, relevant, dans ce sens, la conformité de ces décision à l'avis de la Cour internationale de Justice à La Haye (1974)". Il a affiché, par ailleurs, la volonté des autorités sahraouies à faire face à ces tentatives devant les tribunaux et les fora internationaux.

Le diplomate sahraoui a présenté un exposé général sur les dernières évolutions de la question sahraouie, notamment en ce qui concerne la tournée de l'Envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara Occidental, durant laquelle il avait pu s'entretenir avec les deux parties du conflit sur la reprise des négociations directes et s'enquérir de la situation aux territoires occupés ainsi que la décision du sommet des chefs d'Etats et gouvernements de de l'Union africaine (UA), tenue récemment à Nouakchott (Mauritanie), portant création d'un mécanisme afin de parvenir à une solution au conflit entre la République sahraouie et le Maroc en coordination et collaboration avec l'ONU.

Lire aussi : L'autorité sahraouie du pétrole et des mines dénonce la décision du conseil de l'UE

De son côté, le président de l'Association canarienne d'amitié avec le peuple sahraoui, Alberto Neghrine a appelé tous les syndicats des travailleurs canariens à participer massivement aux manifestations "du programme d'été" qui débuteront, samedi matin prochain, à partir de la place "Wilir", aux côtés des enfants sahraouis pour demander la décolonisation du Sahara Occidental permettant ainsi au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination et l'indépendance.

Pour leur part, les représentants des syndicats des travailleurs ont exprimé, dans leurs interventions, leur soutien au peuple sahraoui dans sa lutte légitime, demandant au gouvernement d'Espagne d'assumer ses responsabilités et de contribuer efficacement et sérieusement à la décolonisation du Sahara Occidental, tout en affirmant leur participation aux manifestations de samedi prochain pour soutenir la question juste du Sahara occidental.

Maroc

Plus de 15 millions de cartes bancaires en circulation au Maroc

Les opérations effectuées par les cartes marocaines à validité internationale ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.