19 Juillet 2018

Burkina Faso: CCI-BF - Les présidents invités à promouvoir l'entrepreneuriat féminin

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Marie Laurence Ilboudo/Marchal, a échangé avec les présidents des délégations consulaires régionales de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina Faso (CCI-BF), le jeudi 19 juillet 2018, à Ouagadougou.

Mandaté lors de la fête du 8-Mars 2018 par le ministère de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, comme parrains régionaux dans la promotion de l'entreprenariat féminin, le moment est venu pour la ministre, Marie Laurence Ilboudo/Marchal, de préciser les missions qui seront assignées aux présidents des délégations consulaires de la CCI-BF. A cet effet, elle les a rencontrés le jeudi 19 juillet 2018, à Ouagadougou.

Au cours de la concertation, la ministre a indiqué que la célébration de la Journée internationale de la femme et le forum des femmes ont occasionné d'importantes réformes innovantes, dans la vie socioéconomique de la femme burkinabè. Ce sont notamment : l'instauration d'un dialogue direct, le 8 mars entre le président du Faso et les femmes des 13 régions, l'identification et l'investiture de 13 parrains régionaux.

Selon Mme Ilboudo, ce dialogue direct a permis aux représentantes des femmes, d'adresser leurs préoccupations prioritaires au chef d l'Etat qui s'est engagé à les satisfaire.

Parmi elles, il y a entre autres, la relecture des textes juridiques, législatifs et règlementaires relatifs à la protection et à la promotion des droits de la femme et leur application effective, la prise de textes pour rendre effectif l'octroi de 25 à 30% des terres aménagées aux femmes sur toute l'étendue du territoire.

La ministre a confié que le président du Faso l'a chargée de porter à la connaissance des différents présidents des délégués régionaux de la CCI-BF leur rôle d'ambassadeurs pour la mise en œuvre de ses engagements mais aussi pour l'amélioration du statut socioéconomique des femmes.

En ce sens, a-t-elle laissé entendre, ils doivent appuyer, dans leurs régions respectives, la mobilisation des ressources financières pour la mise en œuvre des actions en faveur de la femme, susciter des initiatives novatrices pour la protection et la promotion des femmes.

« Je réitère à l'endroit de ces délégués régionaux, les remerciements du gouvernement pour avoir accepté de parrainer chacun, les femmes de sa région », a lancé la ministre en charge de la femme.

Les opérateurs économiques burkinabè, ont reconnu l'effort que fournit le département de la femme, à leur endroit. « Votre visite de ce jour nous honore et témoigne de l'importance que le gouvernement burkinabè accorde au secteur privé national qui joue le rôle de catalyseur du développement économique du pays », a fait savoir le vice-président de la CCI-BF, Mamadi Sanoh.

En outre, il a relevé l'accélération du rythme de la création de nouvelles entreprises par les femmes, ces cinq dernières années (de 1 794 en 2012 à 2 268 en 2017).

La CCI-BF, jouera toute sa partition pour le plein développement des entreprises créées/ ou gérées par des femmes et soutiendra toute initiative tendant à créer un cadre d'expression du talent entrepreneurial des femmes, a rassuré M. Sanoh.

Burkina Faso

Justice - La France transmet au Burkina des archives sur la mort de Thomas Sankara

Ces dossiers ont été transmis aux autorités burkinabè le 9 novembre dernier dans le cadre de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.